BT France entérine un contrat de réseau MPLS mondial

Réseaux

Il ne s’agit pas du contrat du siècle, mais c’est le signe d’un redémarrage stratégique pour la filiale de l’opérateur britannique récemment ré-installée

Radiall avait déjà choisi l’option d’un réseau privé IP avec protocole de prioritisation MPLS (*), sur réseau VPN, désormais étendu et entièrement “managé” par BT. Le groupe français d’électronique civile et militaire voulait faire migrer rapidement l’ensemble de son réseau mondial, afin de supporter notamment un ensemble applicatif ERP. ”

Nous avions déjà déployé un VPN en technologie MPLS entre nos sites francais et nous souhaitions faire évoluer notre réseau international dans ce sens“, explique Henri Morel, directeur Informatique & Télécom de Radiall. “BT s’est distingué par sa capacité à déployer un réseau mondial avec de forts engagements de qualité de services, une haute disponibilité (temps de transit de bout en bout, de routeur à routeur), et un bon positionnement tarifaire.” Le montant exact du contrat n’est pas précisé: “plusieurs centaines de milliers d’euros sur 3 ans“, dit le communiqué. Ce contrat couvre 10 sites sur différents continents: Etats-Unis, Asie-Pacifique, Europe, dont Royaume-Uni, Allemagne, Pays-Bas. “(…) Nous sommes fiers de compter Radiall dans notre portefeuille de clients français“, a déclaré Olivier Campenon, président de BT en France, récemment en poste. MPLS, un protocole dit économique

MPLS -Multiprotocol Label Switching- est un protocole sur réseaux IP (Internet protocol) permettant d’établir des tunnels de liaisons virtuelles en point à point, en garantissant la priorité des flux par le meilleur chemin pré-défini via les routeurs. Il permet de réelles économies pour les opérateurs. La question clé demeure la qualité de service.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur