BT France: les nouvelles ambitions d'un “business operator”

Réseaux

De passage à Paris, François Barrault, président de BT Global Services, a fait un point sur les nouvelles ambitions du groupe, suite aux récentes acquisitions (Net2S, pôle infrastructure de CS…)

“Notre coeur de métier, c’est d’opérer, pour le compte de nos clients, ce qui n’est pas leur coeur de métier: gérer leur infrastructure de communication”, insise d’entré de jeu, François Barrault.

Parmi ses axes stratégiques, BT met l’accent sur ses propositions de “contrat d’innovation technologique“: l’opérateur entend se positionner clairement comme un opérateur de services capable de fournir, en amont, la veille technologique, afin d’identifier, pour ses cliens, ce qui se fait de mieux dans leur secteur.

Il est vrai que la cible de marché de BT, ce sont les grandes entreprises, mais également les structures de taille moyenne, multi-sites où deux axes clés se dessinent prioritairement:

– des applications de missions critiques

– un support “universel”, quelle que soit l’implantation géographique

L’opérateur se donne pour mission de parachever la construction de son infrastructure de réseau (21st Century network) ; il s’agit de construire une plate-forme digitale, capable d’apporter ses services à travers le monde entier -jusqu’en région Asie- Pacifique, qui compte désormais 6.000 employés…

BT qui a mené à bien 27 acquisitions en 3 ans (dont NET2S et le pôle “infrastructures critiques” de CS) ne compte pas s’arrêter là…

( A suivre)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur