Bug Bounty : FireEye pousse ses primes

L’entreprise de cybersécurité FireEye a ouvert au public son programme de chasse aux bugs auparavant privé. Le programme est géré par la plateforme Bugcrowd.

« Nous comprenons que, malgré tous nos efforts, nous ne pouvons pas éradiquer toutes les failles de sécurité. Le paysage technologique est en constante expansion et, à ce titre, il y aura toujours des menaces émergentes », a déclaré FireEye dans un billet de blog.

L’entreprise américaine a donc choisi de se tourner vers la communauté.

« Dans l’intérêt de la protection de nos clients, nous proposons à la communauté de chercheurs tiers de s’engager, de signaler et d’être crédités pour leur travail », a expliqué la firme. « Nous leur demandons d’honorer les principes et les processus d’une divulgation responsable et de permettre à FireEye d’évaluer, répondre et, si nécessaire, corriger les vulnérabilités de sécurité confirmées avant leur divulgation publique. »

Jusqu’à 2500 $ par faille découverte

Dorénavant, tous les chercheurs de failles inscrits sur Bugcrowd peuvent prétendre au versement de primes par vulnérabilité découverte et validée comme telle dans les solutions et les services de FireEye.

Le montant d’une prime FireEye varie en fonction du caractère critique de la vulnérabilité :

Critique : entre 1550 $ et 2500 $
Sévère : entre 800 $ et 1250 $
Modéré : entre 200 $ et 500 $
Faible : entre 50 $ et 150 $

À titre de comparaison, via la plateforme HackerOne, la prime moyenne a doublé en 2019 pour atteindre 3384 dollars.

(crédit photo © Shutterstock)

Recent Posts

Numérisation de l’État : sprint engagé jusqu’à la présidentielle 2022

De FranceConnect au programme DcANT, tour d'horizon des chantiers prioritaires engagés par le Gouvernement d'ici…

1 jour ago

AIOps : quelles opérations IT sont optimisées ?

L'adoption de l'intelligence artificielle pour les opérations informatiques (AIOps) progresse au sein de grands groupes.…

1 jour ago

PC : vers une croissance sans précédent en Europe

Dans la zone EMEA, la demande soutenue de PC pour le travail et l'enseignement à…

1 jour ago

SolarWinds : de nouvelles armes du crime mises au jour

FireEye et Microsoft font la lumière sur divers malwares qui ont - ou semblent avoir…

2 jours ago

GAIA-X : comment se pilote l’infrastructure de données européenne

Avec la nomination d'un CEO et d'un CTO, GAIA-X lance ses opérations. Tour d'horizon de…

2 jours ago

Emploi : quelle place pour les femmes dans le numérique ?

Valoriser la reconversion des femmes dans les métiers du numérique n'est pas un luxe, mais…

2 jours ago