Bug Bounty : Yogosha cible l’Europe

Politique de sécuritéSécurité

Le pionnier du Bug Bounty privé en France annonce une levée de fonds de 2 millions € pour étendre son activité sur le marché européen.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

A la veille de l’ouverture du FIC 2020, Yogosha, la plateforme de Bug Bounty, annonce une levée de fonds de 2 millions €.

Fondée en 2015, la start-up avait déjà levé une somme équivalente ( dont 90 000 € en amorçage) ces deux dernières années. Elle compte utiliser ce nouvel apport de cash pour étendre son offre aux pays de la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) où elle a amorcé la signature de ses premiers contrats.

Yogosha affirme compter sur une base de 500 hackers éthiques pour mener ses missions de bug bounty. « Cette pratique agile de la sécurité a pleinement démontré son efficacité auprès de ses clients, parmi lesquels, Bouygues Telecom, BNP Paribas, Cdiscount, Galeries Lafayette, L’Oréal ou encore Swiss Life et Veolia. » indique la start-up.

Pour attaquer ces marchés, elle a renforcé son équipe de management avec une directrice des opérations et un responsable du développement issu de l’ANSSI, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information.

 

 

 

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT