Build 2020 : les plans de Microsoft pour Edge et Teams

Logiciels

Quelle trajectoire pour Edge et Teams ? Microsoft a fait le point au premier jour de la conférence Build 2020.

Dans la logithèque Microsoft, on demande Edge et Teams.

Les deux produits ont fait l’objet de nombreuses annonces à l’occasion de la conférence Build 2020.

Le premier est en période de transition. Microsoft se prépare à enterrer la version « originale » pour lui substituer celle basée sur le moteur de Chrome.
La bascule aura lieu dans les prochaines semaines pour les utilisateurs de Windows 10, hors éditions Entreprise et Éducation.

À venir également dans les prochaines semaines (en préversion), l’intégration avec Pinterest pour l’export et la recommandation de contenus au niveau de la fonction « Collections ». Cette dernière gagnera par ailleurs une option permettant d’envoyer des liens vers OneNote, en plus de Word et Excel.

Edge Pinterest

C’est aussi, selon Microsoft, une question de semaines avant de voir apparaître une barre de recherche latérale. Elle s’affichera à la demande, lorsqu’on effectuera une requête sur une sélection de texte via le menu contextuel. Et restera active en cas de changement d’onglet.
Les utilisateurs connectés à Active Directory bénéficieront, en complément, de l’intégration des contenus d’entreprise.

Edge : pro, perso ou les deux ?

Dans la même veine, les comptes Microsoft 365 ont désormais accès à une rubrique supplémentaire dans le moteur Bing, juste en dessous de la barre de recherche. Elle combine les résultats de Microsoft Search et de l’API Graph.
Edge est par ailleurs capable de changer de profil d’utilisateur en fonction des sites visités. Le tout est automatisé sur les pages qui demandent une connexion avec des identifiants professionnels.

Edge profils pro perso

Il faudra attendre davantage pour voir ouvertes à tous les dernières nouveautés relatives aux applications web progressives (PWA). En l’occurrence, la possibilité de les gérer dans les paramètres Windows et de partager du contenu avec d’autres applications. Les membres du programme Windows Insider peuvent en avoir un aperçu en activant une option sur la version canary d’Edge.

Les développeurs web n’ont pas besoin d’attendre pour accéder au programme Origin Trials. Par ce biais, Microsoft met à leur disposition des fonctionnalités qu’ils peuvent tester pendant une période donnée auprès d’un échantillon d’utilisateurs d’Edge.
Deux fonctionnalités sont actuellement ouvertes à expérimentation : VirtualKeyboardPolicy (contrôle de l’affichage du clavier virtuel) et PenButtonEvents (gestion du bouton latéral sur les stylets compatibles Windows Ink).

VirtualKeyboardPolicy

On notera aussi la prise en charge, sur Windows 10, de la « Protection des informations Windows » (WIP). Elle fait office de complément aux systèmes de protection contre la perte de données. Notamment en séparant les données personnelles et les données d’entreprise, sans nécessiter, pour l’utilisateur final, de basculement entre des environnements ou des applications.

Power pour automatiser Teams

Côté Teams, Microsoft multiplie les connexions avec la plate-forme Power. Entre autres à travers l’intégration de la plate-forme Power Virtual Agents pour la création de chatbots.
Cela se traduit notamment par la mise à disposition d’un modèle de bot (assistance sur la base d’une FAQ) et l’activation de l’authentification unique (SSO).

Un bouton apparaîtra par ailleurs le mois prochain dans Power Virtual Agents pour ajouter des chatbots en un clic dans le catalogue d’applications de Teams. Power Apps aura le même en juillet.

Power Virtual Agents Teams

La composante Power Automate s’enrichira, dans le même délai, de déclencheurs, d’actions et de templates spécifiques à Teams. Le connecteur pour la messagerie collaborative permettra en outre de récupérer des informations depuis l’outil de gestion de plannings Shift.

Power BI aussi bénéficiera, en juin, d’un « raccourci » vers Teams, via un bouton de partage.

Microsoft Power BI Teams

Au rang des autres changements que promet Microsoft figure l’API Graph. Parmi ces changements :

  • Un réglage plus fin des autorisations pour l’accès aux données sur Teams (24 permissions supplémentaires)
  • La création d’abonnements à différents événements (création, édition, suppression de messages, etc.) pour permettre le rafraîchissement automatique d’applications. Ce service fonctionne déjà avec d’autres ressources qui se trouvent dans le périmètre du Graph, à l’image des dossiers OneDrive et des contacts Outlook.
  • Plus tard cette année, la possibilité, pour les applications Teams, d’utiliser l’appareil photo, le micro et la géolocalisation sur les appareils mobiles

De SharePoint à Microsoft Lists

Pour les utilisateurs finaux, on aura relevé :

  • La possibilité d’ouvrir des applications Teams dans des fenêtres séparées (plus tard cette année)

Microsoft Teams pop-out

  • Des modèles prêts à l’emploi (avec canaux et applications) pour la mise en place d’équipes : événementiel, mission sanitaire, gestion de crise…

Teams templates

Teams Microsoft Lists

  • Recherche contextuelle, par conversation ou par canal

 

Concernant les gestionnaires de canaux, ils auront « bientôt » la possibilité de restreindre les permissions d’une application à une seule équipe sans passer par un administrateur.

Illustrations © Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT