Bulgarie : un important réseau de pirates est neutralisé

Sécurité

L’affaire est sérieuse. Selon la police, il s’agit d’une des plus importantes équipes de pirates en Europe qui vient de se faire attraper

Samedi 27 mai, la police bulgare a arrêté deux hommes pour « distribution et vente illégale de musiques et de films. Pour les officiels, il s’agit d’une arrestation extrêmement importante.

Ils ont arrêté un administrateur de site et un opérateur système qui proposaient des liens de téléchargement pour près de 20 millions de titres de musique, soit près de 3 millions d’albums. Spécialistes du piratage de musique mais aussi de films, les deux “brigands du net” proposaient un catalogue de plusieurs milliers de films sur le site Internet www.arenabg.com, un site très populaire en Bulgarie. Le principe de ce site était simple. L’utilisateur payait un abonnement de 2.50 dollars par mois et il pouvait alors télécharger à volonté. Selon les premières estimations réalisées par les autorités, le montant de la perte pour les industriels de la musique et du cinéma s’élève à prés de 30 millions de dollars. Un porte-parole de la police de Sofia a déclaré à la presse : “Ces personnes sont des pirates d’importance. Parmi les plus dangereux en Europe. Les pertes pour l’industrie sont énormes.” La police a trouvé trois récepteurs satellites et 200 CD copiés dans l’appartement des suspects. Pour le ministère de l’Intérieur bulgare, c’est la preuve de l’existence d’un réseau sophistiqué, utilisé pour télécharger de nouveaux contenus depuis des sites pirates localisés à l’étranger. L’URL en question arenabg.com, a été fermée samedi dans l’après-midi. Les deux compères ont été libérés après versement d’une importante caution. Et ils ont soigneusement évité les questions de nos confrères de l’agence Reuters Dans ce pays de 7.7 millions d’habitants, qui est l’un des plus pauvres de cette région de la mer Noire, le piratage est très développé. Selon les experts en cybercriminalité, le phénomène serait lié au crime organisé. La mafia qui gangrène le pays depuis plusieurs années est l’un des freins majeurs à l’entrée du pays dans l’Union européenne. À noter que la Bulgarie doit à nouveau tenter d’intégrer l’Union l’année prochaine. À ce sujet, Bruxelles a lancé un avertissement au gouvernement bulgare pour qu’il fixe le plus rapidement possible des règles plus strictes concernant la propriété intellectuelle. Sinon, la tentative d’adhésion sera obligatoirement reportée à 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur