Bull a atteint ses objectifs en 2008

Cloud

Même la 4e trimestre a été plutôt bon

Bull est passé entre les gouttes. Le groupe informatique français boucle une année 2008 dans le vert après un quatrième trimestre plutôt flatteur malgré le contexte économique.

L’an passé, l’entreprise a généré un bénéfice net de 5,6 millions d’euros, en hausse de 21,7% sur un an, un résultat conforme à ses objectifs, fait suffisamment rare pour être noté. Le résultat d’exploitation a augmenté de 8,3% l’an dernier, à 30,1 millions. Le chiffre d’affaires a quant à lui progressé de 1,4%, à 1,13 milliard d’euros, comme prévu : le groupe tablait sur des ventes “en légère croissance”.

On l’a dit, le quatrième trimestre s’est révélé positif avec des ventes en hausse de 5,6% à 341,5 millions d’euros. Au total, “les résultats 2008 (…) reflètent les effets désormais tangibles de la transformation du groupe”, a estimé le p-dg Didier Lamouche, cité dans le communiqué.

Rappelons que Bull, qui se définit désormais comme “expert des systèmes d’information ouverts, flexibles et sécurisés“, s’est profondément transformé depuis deux ans, misant fortement sur les services, les offres HPC, le stockage et les communications.

Reste que le groupe affiche une certaine prudence pour l’année en cours, manque de visibilité oblige. Bull table sur un résultat d’exploitation“supérieur à 20 millions” en 2009, “compte tenu des effets de l’environnement macro-économique dégradé”.

Nous abordons 2009 confiants dans la solidité retrouvée de notre modèle économique“, ajoute Didier Lamouche, toutefois “le contexte extrêmement incertain nous conduit à la prudence dans la formulation de nos objectifs et à une extrême vigilance dans notre gestion”, avec des mesures de réductions de coûts.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur