Bull dégage un bénéfice

Cloud

Le constructeur a renoué avec les profits. Mieux, le nouveau plan d’aide de l’Etat serait validé par Bruxelles

Est-ce la fin du cauchemar pour le français Bull? Le constructeur qui s’est fait le spécialiste des multiples plans de restructuration annonce avoir renoué avec les bénéfices en 2003.

Le groupe a dégagé un bénéfice net, part du groupe, de 4,1 millions d’euros en 2003, contre une perte de 548 millions en 2002. Son chiffre d’affaires a néanmoins reculé d’environ 16% à 1,26 milliard d’euros en 2003, contre 1,5 milliard en 2002. Par ailleurs, selon Bull, l’Union européenne serait sur le point de valider la nouvelle aide de l’Etat français: “Bruxelles a accepté le principe de l’aide sans donner son accord formel”, a précisé Gervais Pellissier, directeur général délégué lors d’une conférence téléphonique. Cette aide publique de 517 millions d’euros doit permettre à Bull de rembourser à l’Etat une précédente aide au sauvetage de 450 millions d’euros dont Bull a bénéficié en 2001 et 2002 comme le réclame la Commission, tout en récupérant tout de suite après la somme au titre d’aide à la restructuration.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur