Bull rachète l’éditeur français Enatel et va se réorganiser

Régulations

Longtemps en difficulté, le groupe informatique va mieux. Et une réorganisation des services pourrait bien avoir lieu dès 2006. Pour l’heure, un peu de croissance externe avec une acquisition dans la sécurité

Bull annonce qu’il va signer un accord de rachat d’Enatel, éditeur français indépendant, spécialisé dans les logiciels de sécurité. Cette société, déjà partenaire du groupe, s’est notamment spécialisée dans les logiciels d’identification d’entreprises (SSO:

single sign on). Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. En revanche, on en sait un peu plus sur Enatel. Le quotidien Les Échos explique qu’Enatel est né en 1998 et réalise environ 2 millions d’euros de chiffre d’affaires. Cette PME française compte parmi ses clients de grands groupes industriels comme Total, Renault ou Nissan. Interrogé par le journal, le responsable des services Bull, Jean-Pierre Barberis s’explique sur ce choix : “Il y a une demande importante pour des technologies d’authentification légère, avec des coûts de mise en ?uvre inférieurs à ceux liés aux grands groupes industriels.” Cette acquisition montre que Bull souhaite faire de la sécurité un des axes majeurs de sa nouvelle stratégie commerciale. Elle représente déjà 15% du chiffre d’affaires. La nouvelle organisation du groupe consiste en plusieurs points: -la mise en place de responsables commerciaux grands comptes uniques, -un resserrement des offres, -la création de centres de solutions partagées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur