Bulle, suite: Lycos Asia, soldé à 1 dollar !

Régulations

Singapore Telecommunications a cédé sa participation à hauteur de 50% dans le portail Lycos Asia pour 1 dollar… Comment faire autrement quand votre investissement initial a été ramené à? zéro

C’est en septembre 1999 que SingTel – diminutif de Singapore Telecommunications, premier opérateur télécoms de l’Asie du Sud-Est ? a profité du boom Internet pour lancer avec le portail Lycos une joint-venture à 50/50, Lycos Asia.

Ce portail, le premier d’envergure a avoir percé sur le marché asiatique, propose des informations et du contenu localisé à partir de 11 sites Web en Chine, Inde, Taiwan, Hong Kong et donc Asie du Sud-Est. Valorisé 50 millions de dollars lors de sa création, à la faveur de l’effet Internet, Lycos Asia ne vaut plus rien aujourd’hui. Même l’équipe gestionnaire du portail a été réduite à l’état de squelette après le licenciement de 30 employés en juillet. A la vue d’un audit sur le potentiel futur du portail, SingTel s’est finalement résigné à céder sa participation dans Lycos Asia, les 50% de rien du tout, à son partenaire espagnol Terra Lycos, pour 1 dollar. Du coup, Terra Lycos est aujourd’hui l’unique propriétaire d’un portail asiatique dont la seule richesse est un fichier clients mal cerné de 6 à 10 millions de chinois créé lors d’un accord commercial signé en mai 2002 avec le club de football de Manchester United pour la distribution de produits dérivés en ligne. Bien maigre butin pour un survivant de l’implosion de la bulle spéculative.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur