Business Objects déçoit, comme attendu

Cloud

Licences en berne et digestion des acquisitions ont pesé sur les résultats du spécialiste de la BI

On peut être le numéro un mondial de la BI (Business Intelligence) et afficher des résultats décevants… Business Objects a publié des résultats pour le troisième trimestre 2007 ‘en deçà des objectifs’, conformément à son alerte lancée au même moment que l’OPA amicale de SAP.

Le chiffre d’affaires du groupe affiche pourtant une nette progression, avec une croissance annuelle de 19 % à 369 millions de dollars. Mais les observateurs seront déçus par la vente des licences, qui à 139 millions de dollars ne progresse que de 6 %.

« Bien que nous ayons continué à générer une croissance annuelle à deux chiffres du chiffre d’affaires total dans toutes les zones géographiques, le chiffre d’affaires des licences du troisième trimestre est en deçà de nos attentes, principalement du fait d’un décalage de la signature de contrats dans certains secteurs et des distractions occasionnées par les activités de fusions-acquisitions« , a expliqué John Schwarz, directeur général de BO.

Si l’on ajoute à cela l’impact des acquisitions récentes du groupe et une charge de transaction de 7 millions de dollars liée au litige avec Decision Warehouse, le BPA (bénéfice par action) de BO s’affiche à 7 cents, contre 21 cents attendus.

Dans la foulée, Business Objects a été contraint de revoir ses objectifs pour l’exercice 2007. Il table désormais sur un chiffre d’affaires compris entre 1,52 milliard et 1,53 milliard de dollars, pour un BPA compris entre 0,83 et 0,91 dollar en normes US GAAP.

A lire : notre dossier BI


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur