Business Objects (SAP): Bernard Liautaud démissionne…

Logiciels

Surprenant. Malgré quelques indices, on pensait que le fondateur, fort du milliard de chiffre d’affaires réalisé après 15 ans de succès, resterait aux commandes…

On croyait que le capitaine resterait maître à bord, reconnu, respecté.

En fait, c’était programmé… – ce qui pourrait expliquer la mine de l’intéressé lors de l’annonce de l’acquisition par SAP.

Quelques heures après l’annonce de résultats décevants de Business Objects, un communiqué annonce la démission de Bernard Liautaud de ses fonctions de président du Conseil d’administration, d’administrateur et de chief strategy officer (CSO).

Lors de l’assemblée générale annuelle de ses actionnaires de SAP A.G. le 2 juin 2008, le conseil de surveillance du géant allemand proposera d’élire Bernard Liautaud membre du conseil de surveillance.

D’ici là, M. Liautaud aura un rôle de conseil en stratégie et intégration auprès de Henning Kagermann, dg de SAP.

Il avait co-fondé BO en 1990, a occupé les fonctions de président du Conseil d’administration et de dg jusqu’en septembre 2005, date à laquelle l’entreprise a atteint le seuil du milliard de dollars de chiffre d’affaires. Ensuite, il était resté président du Conseil d’administration et CSO. En septembre 1994, Business Objects a été introduit sur le NASDAQ, devenant la première société française de logiciel à être cotée sur le marché américain.

Récemment, il a créé la Fondation Business Objects pour canaliser les initiatives humanitaires de l’entreprise et de ses collaborateurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur