Business Objects s’empare du britannique A.Laing/ ALG Software

Cloud

L’éditeur de progiciels s’empare du britannique Armstrong Laing (solutions ALG Software) pour 44,3 millions d’euros

Malgré un ‘profit warning’ sur ses ventes lancé en juillet dernier et une action qui a dégringolé, Business Objects poursuit ses acquisitions. La concentration dans le secteur des progiciels se poursuit donc.

L’éditeur franco-américain a annonce avoir conclu l’acquisition du britannique Armstrong Laing pour un montant d’environ 30 millions de livres sterling (44,3 millions d’euros) en ‘cash’. Armstrong Laing, dont le nom commercial est “ALG Software”, est spécialisé dans les solutions de gestion de la rentabilité et de calcul des coûts par activité, précise le groupe dans un communiqué. La société a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 19 millions de dollars (15 millions d’euros) sur l’exercice clos fin janvier. L’acquisition reste soumise à l’approbation des autorités réglementaires ainsi qu’à d’autres conditions et formalités d’usage, poursuit Business Objects. Elle devrait être finalisée au quatrième trimestre de cette année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur