Business Objects souhaite doubler ses revenus d’ici 2009

Cloud

Le spécialiste de l’informatique décisionnelle compte sur le rachat de Crystal Decisions pour parvenir à cet objectif

“Nous souhaitons doubler notre chiffre d’affaires d’ici trois à cinq ans”, affirme, au quotidien Les Echos, Bernard Liautaud, p-dg du spécialiste franco-américain de l’informatique décisionnelle. Un objectif rendu plus simple par l’acquisition en décembre dernier de Crystal Decisions (1.700 salariés), un éditeur spécialisé dans le même domaine. Pour Business Objects, le potentiel de croissance est important: l’éditeur compte dépasser l’année prochaine le milliard de dollars de chiffre d’affaires et atteindre 1,6 milliard en 2006. “Nous pensons qu’à terme chaque salarié aura l’usage d’un produit d’informatique décisionnelle”, indique Bernard Liautaud au quotidien économique. “L’idée est de fournir des outils permettant de mesurer concrètement comment se concrétisent les actions décidées par la direction”, poursuit-il. Un marché à fort potentiel? De plus en plus d’entreprises se tournent vers l’informatique décisionnelle pour maîtriser leurs coûts, estiment B.O. Mais dans le même temps, ce marché prometteur attire les convoitises des plus grands: Oracle, SAP… Pour Business Objects, il s’agit donc de faire vite avant que cette concurrence ne devienne trop pressante: “Si l’on n’atteint pas rapidement une masse critique, nous risquons d’être laminés par leur puissance marketing même si leurs produits ne sont pas tout à fait à la hauteur”, explique le p-dg français.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur