CA: 8 solutions pour diminuer les coûts et les risques

Réseaux

L’éditeur d’Unicenter lance une salve de solutions, dont des mises à jour, visant à “optimiser les infrastructures IT”

CA (Computer Associates) aligne pas moins de 8 solutions pour “aider les départements informatiques à optimiser leurs coûts et à mieux gérer les risques“.

Cette offre réunit des nouveautés et des mises à jour. Elle s’inscrit dans la “vision Enterprise IT Management” de l’éditeur.

Cinq de ces solutions annoncées ce 9 juin améliorent la gestion des risques.

Il s’agit pour les entreprises de “trouver l’adéquation entre respect des réglementations externes et objectifs de performances internes“.

Ces solutions réduisent les coûts de mise en conformité et facilitent la définition de bonnes pratiques pour identifier, mesurer, analyser et équilibrer les risques. Plusieurs d’entre elles ont été spécifiquement conçues pour faciliter la conformité aux réglementations SOX, Standard PCI, HIPAA, COBIT…

Ces solutions s’appellent :

GRC Manager r1.5, fournit la possibilité de centraliser la gestion des initiatives “sécurité” dans toute l’entreprise. Cette nouvelle version permet de gérer les règles métier tout au long du cycle de vie, de corréler et d’analyser les indicateurs de risque et de performances, et d’automatiser la gestion des programmes Governance Risk and Compliance (GRC);

Security Compliance Manager, nouveau produit qui vient améliorer la sécurité informatique ; il facilite la mise en conformité réglementaire à l’échelle de l’entreprise et des organisations gouvernementales. Il détecte automatiquement les violations des règles de sécurité ou de conformité et déclenche des mesures correctives immédiates. Il s’intègre à Identity Manager, ACF2, Top Secret, Service Desk et GRC Manager. Il fournit des rapports de conformité et indique « qui a accès à quoi» et « qui a approuvé quoi » “tout en simplifiant l’action corrective”.

Access Control r12 assure la création, le déploiement et la gestion modulaire et inter-plates-formes de contrôles d’accès pointus pour les serveurs et systèmes d’exploitation. La solution peut gérer des milliers d’accès, à partir d’un seul serveur. Elle fournit également un reporting consolidé et proactif sur le statut des droits et des règles, “de sorte que les questions de violation peuvent être corrigées avant d’affecter la sécurité et la conformité“.

Identity Manager r12 gère les cycles de vie de l’identité (création, modification, suppression) dans les environnements ‘mainframe’ et distribués. Cette solution vise à aider les équipes informatiques à “réduire la complexité et le coût inhérents au déploiement de la gestion des identités“, et facilite la conformité aux obligations légales, réglementaires et opérationnelles.

Software Compliance Manager, nouveauté, vient réduire les risques et les coûts associés à une “mauvaise gestion des licences logicielles”. “Beaucoup d’entreprises se contentent de gérer manuellement leurs licences logicielles“, estime CA. “Ce qui accroît risques et erreurs“. Cette solution permet d’établir des processus pour faciliter la mise en conformité réglementaire. Le produit simplifie les opérations d’audit en intégrant les données provenant des solutions utilisées avec les outils d’inventaire de CA.

CA appuie son argumentation sur un rapport de Forrester Research, publié le 26 février 2008, intitulé « Data Center Automation Defined » :

les services informatiques dépenseraient environ 75% de leur budget pour la maintenance et la gestion quotidienne des opérations. Une des principales raisons serait l’absence de mécanismes d’automatisation des tâches. En même temps que les coûts de main d’œuvre, les coûts de gestion et de maintenance des infrastructures augmentent. Le seul moyen de les contrôler est d’adopter des solutions d’automatisation qui permettent de réduire les coûts et d’accroître l’efficacité. Nota bene: c’est aussi le seul moyen de préserver un part minimale du budget SI pour l’innovation…

Enfin, trois solutions présentées ce 9 juin permettent d’automatiser les processusafin d’aligner l’informatique avec les objectifs des entreprises en termes d’efficacité et de réduction des coûts“:

IT Process Manager, une nouveauté, qui vient enrichir les solutions Data Center Automation de l’éditeur en automatisant les processus informatiques. “Il permet aux entreprises de concevoir, de créer, d’orchestrer, de gérer et d’analyser les workflows qui sous-tendent les processus informatiques. Cette nouvelle solution permet aux clients d’automatiser et de visualiser les processus informatiques critiques comme l’automatisation des charges, l’automatisation des centres de données, la récupération après sinistre, la consolidation, ITIL/ITSM, le provisionnement, la sécurité, et la virtualisation…

Compatible avec les solutions IBM, BMC Software, HP et Microsoft.

Advanced Systems Management r11.2 permet de faciliter et de contrôler la gestion physique et virtuelle des serveurs. Elle s’intègre à VirtualCenter de Vmware et prend en charge les Logical Domains (LDOM) de Sun. Elle offre également une vision unique des environnements clusters et virtuels multi-fournisseurs, y compris le mapping physique – virtuel de l’ensemble de l’infrastructure serveur d’entreprise. Cette fonctionnalité “aide les entreprises à tester, gérer et optimiser les ressources virtualisées afin de contrôler la disponibilité des services”.

OPS/MVS Event Management and Automation r11.6 automatise la gestion des ressources systèmes z/OS et présente un ‘Switch Operations Facility‘ (SOF) qui permet aux équipes informatiques de visualiser, contrôler et gérer les infrastructures particulièrement complexes – “cas des infrastructures connectant les serveurs mainframes et les équipements de stockage”, par exemple.

Pas encore d’indication de prix, ni de date de disponibilité…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur