CA Technologies et Unisys s’allient sur une offre ‘cloud computing’

Réseaux

Déjà partenaires, CA Technologies et Unisys lancent une offre de ‘cloud computing’ en commençant par une solution d’approvisionnement automatisé des services

CA Technologies et Unisys coopèrent depuis de longues années déjà. Or, ils constatent que les projets de virtualisation stagnent: certaines “problématiques” apparaissent lorsque les entreprises atteignent 30 à 40% du déploiement : complexité supérieure, nécessité d’engager de nouvelles ressources humaines, challenges liés à la qualité de service (SLA), politiques départementales, etc. Cette phase, dite de « stagnation », peut retarder la concrétisation des avantages de la virtualisation : réactivité de l’infrastructure, disponibilité, réduction des coûts, etc.

Ce 21 mars, les filiales en France de CA Technologies et d’Unisys annoncent qu’elles étendent leur alliance afin de développer des services de ‘cloud computing‘, “toujours plus simples et économiques“.  L’objectif est “d’accélérer la transition [de leurs clients] vers la virtualisation et le Cloud Computing“.

L’offre associe les produits de gestion de la virtualisation, d’automatisation et de gestion des services (ITSM) de CA Technologies avec l’expertise d’Unisys dans le conseil, la planification, la conception et la mise en œuvre d’environnements virtualisés.

La première solution, proposée aux Etats-Unis, concerne l’approvisionnement automatisé des services, pour aider les entreprises à surmonter des “phases de stagnation de leurs projets de virtualisation” (« virtual stall »).  Les entreprises chercheraient à “étendre la capacité de leurs datacenters tout en capitalisant pleinement sur les infrastructures existantes“.

VMware ou Azure?
Leur offre commune intègre les solutions de CA Technologies: catalogue de services, automatisation des processus, ‘provisioning‘ en libre-service, gestion de la configuration, refacturation/comptabilisation…
Les deux partenaires contribueront à créer des nuages privés, publics ou hybrides “grâce à la gestion unifiée d’environnements physiques et virtuels et à des outils d’automatisation de services informatiques et de processus critiques de gestion des services sur tous les environnements”.
Mais nulle part,  ils ne précisent pas s’ils commencent par travailler dans l’environnement VMware ou Azure de Microsoft… ou les deux. Pas de précision non plus sur les conditions tarifaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur