CA Technologies facilite l’ouverture du mainframe au cloud

Cloud

L’éditeur annonce une nouvelle stratégie d’administration des mainframes. Objectif : rendre le datacenter hybride agile et l’ouvrir au cloud computing.

Le System z d’IBM a encore de très beaux jours devant lui… Tout d’abord parce que les DSI ne sont pas prêtes à lâcher leur mainframe. Mais également parce que le cloud computing, dont la proximité avec la stratégie mainframe est évidente, leur donne un second souffle. Encore leur faut-il disposer d’outils d’administration adaptés et simplifiés pour répondre aux nouvelles attentes de leurs entreprises.

Dans ce cadre, CA Technologies continue de faire évoluer sa stratégie d’administration du mainframe avec une nouvelle génération destinée à intégrer l’architecture hybride IBM zEnterprise pour répondre aux exigences du multi-plateformes en environnements multi-constructeurs, mais également à ouvrir le mainframe aux clouds privés ou hybrides.

Les rôles de CA Mainframe Chorus

Partant du modèle centré sur l’approvisionnement de services métier qui prend appui sur l’espace de travail et de gestion de la charge de travail du mainframe CA Mainframe Chorus, l’éditeur propose une nouvelle version du rôle de gestionnaire de base de données DB2 for z/OS Database Management, et crée deux nouveaux rôles dédiés à l’administration de la sécurité et de la conformité (CA Mainframe Chorus for Security and Compliance Management) et à la gestion du stockage (CA Mainframe Chorus for Storage Management).

Par ailleurs, visant une stratégie intégrale d’administration, la solution de CA Technologies se fait toujours plus transverse en permettant l’administration inter-plateformes de la performance applicative, des environnements distribués au cloud, en passant par le mainframe, avec le support de zLinux et des processeurs spéciaux

Objectif cloud

CA Technologies propose aujourd’hui un ensemble de services et de solutions pour aider la DSI à rationaliser, optimiser et piloter son mainframe, et donc à le préparer pour le cloud computing. Dayton Semerjian, directeur général de la division mainframe chez CA Technologies, évoque la mise à disposition d’une plate-forme de conception et de cloud privé/hybride pour réduire les coûts opérationnels et les délais de création de valeur des nouvelles applications ; le bénéfice des fonctionnalités de portabilité et d’interopérabilité des applications d’administration ; et la stimulation de l’innovation des services métier pour entrer pleinement dans l’ère du cloud computing.

« Notre stratégie d’administration mainframe de nouvelle génération est centrée sur l’agilité grâce à des innovations remarquables dans tous les secteurs de la gestion des systèmes d’information. Cette orientation stratégique s’accompagne de fonctionnalités transversales pour réduire les coûts, améliorer la productivité et maximiser les synergies dans un contexte ou des équipes informatiques traditionnellement cloisonnées par plateformes tendent à converger vers une structure unique d’administration. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur