CA World 2013 : Si le développement et l’exploitation pouvaient se donner la main…

DSI

De notre correspondant à  Las Vegas  – CA World, manifestation annuelle de CA Technologies, devient un rendez-vous majeur pour les entreprises se posant de questions sur la gestion des infrastructures, la mobilité, l’efficacité applicative, les relations entre développeurs et responsable d’exploitation, les échanges entre DSI et métiers…. Bref, des sujets qui n’épargnent pas grand monde.

De notre correspondant à  Las Vegas  – CA World, manifestation annuelle de CA Technologies, devient un rendez-vous majeur pour les entreprises se posant de questions sur la gestion des infrastructures, la mobilité, l’efficacité applicative, les relations entre développeurs et responsable d’exploitation, les échanges entre DSI et métiers…. Bref, des sujets qui n’épargnent pas grand monde.

##Lors de son allocution d’ouverture, Mike Gregoire, CEO de CA Technologies, a annoncé les quatre thématiques de la manifestation devant les 5000 participants : Devops (relation entre développeurs et responsables de l’exploitation), mobilité, Big Data et SaaS. Un sujet que connaît bien cet ancien dirigeant de Taleo, solution SaaS de gestion des talents rachetée 2 milliards de dollars par Oracle en février 2012. Autant de thèmes qui seront effectivement développés ces jours-ci.

Le DSI au cœur de la tourmente, ou de l’innovation ?

«â€¯CA Technologies a suivi activement et avec succès l’évolution du Mainframe vers l’informatique distribuée, qui a pris un certain temps, a rappelé le dirigeant. Puis, la révolution de l’informatique distribuée vers le cloud a marqué une forte rupture et a été beaucoup plus rapide. Puis elle a été suivie de la révolution mobile, des réseaux sociaux, du Big Data… Aujourd’hui les utilisateurs exigent plus de flexibilité, plus d’adaptabilité, et de performances. De réels challenges pour les DSI, qui doivent apporter plus de potentiel aux utilisateurs de l’entreprise. C’est pourquoi de nouvelles relations doivent se tisser entre DSI et dirigeants, mais aussi DSI et directions opérationnelles. Alors, la DSI s’offre une opportunité de devenir pour eux un levier de l’innovation. » Une déclaration fidèle à  l’approche positiviste des Américains !… Et qui mène souvent au succès.

DevOps : enfin l’harmonie dans la horde DSI ?

Au cœur du métier de CA Technologies, la notion de DevOps fait référence au fait que les développeurs et les responsables d’exploitation informatique ont besoin de travailler de concert pour faciliter la vie des utilisateurs métier. Et n’est-ce pas là  justement la mission que devrait se fixer toute DSI digne de ce nom ?

CA LISA, la solution pour favoriser l'éclosion des DevOps
CA Lisa, la solution pour favoriser l’éclosion des DevOps.

«â€¯La notion de DevOps incarne un levier essentiel pour accélérer l’innovation, car le time-to-market devient une règle absolue, lance Shridhar Mittal, directeur Application Delivery chez CA Technologies. Dans un environnement de services composites, de systèmes hétérogènes (sur site ou en SaaS), de mises à  jour permanentes… l’utilisateur exige en outre de nouvelles applications disponibles toujours plus vite. N’oubliez pas que le logiciel est l’expérience utilisateur ! La qualité et la performance sont donc capitales. »

4C, et surtout des outils complémentaires

Dans le processus de développement et de mise à  disposition des applications, Shridhar Mittal explique qu’un temps très important est gaspillé à  cause des limites, de la planification, des processus manuels et du manque en ressources matérielles. D’o๠la nécessité des quatre C :

  • Constraint-free développement : le développement sans se préoccuper des limitations en ressources grà¢ce à  CA Lisa Service Virtualization ;
  • Continuous Application Delivery : la mise à  jour en continu des applications en production (à  la mode SaaS) avec CA Lisa Release Automation ;
  • Complet monitoring : une supervision complète en temps réel avec la plate-forme Lisa ;
  • Une Collaboration entre les développeurs et l’exploitation, qui permet –par exemple- de déterminer les capacités matérielles ou logicielles nécessaires aux applications, et en retour d’ajuster tout cela.

Une approche qui permet de déployer très vite les applications en automatisant un grand nombre de tà¢ches d’exploitation et de déploiement, avec une boucle vertueuse amenant automatiquement des informations vers les équipes d‘exploitation et de développement. Autant de données qui sont analysées par CA Lisa Data Mining. Ce module récupère des jeux de données de production afin de générer des services virtuels (incluant également des données de monitoring), à  des fins de test..

Tous ces modules font partie de la nouvelle version 7.0 de CA LISA Application Delivery suite, ayant pour base les technologies acquises lors du rachat d’ITKO en juin 2011, fournissant ces possibilités sur site et en mode cloud.

CA Lisa Service Virtualization gomme les limites comme les indisponibilités système afin d’assurer la disponibilité des applications. La nouvelle version s’enrichit de capacités mainframe (CA oblige…), d’un support international et de nouveaux protocoles et connecteurs de données.

CA Lisa Pathfinder permet d’effectuer des tests et simulations directement sur les données de production mais sans les impacter, et en intégrant des informations sur les applications, transactions, comportements… à€ la clé une automatisation des procédures de test répétitives, une optimisation de la préproduction avec des mesures issue de la production, la possibilité de simuler des situations, sans oublier l’automatisation de la détection des modèles d’architecture applicative et de mapping.

CA World 2013 ZeroTouch
CA rachète Nolio, spécialiste du Zero Touch.

Nolio pare Lisa d’une Release Automation

CA Technologies profite de sa manifestation annuelle pour annoncer officiellement l’acquisition de la société Nolio (voir notre article Gestion des applications : acquisition de Nolio par CA Technologies ).

Cette start-up israélienne est spécialisée dans l’automatisation du déploiement et de la mise à  jour d’applications sur site ou en mode cloud (sur plates-formes physiques ou virtuelles) centrée sur la collaboration Devops. Un rachat qui donne naissance à  CA Lisa Release Automation.

Certes, l’outil ne fait pas tout, mais il est indispensable. Toutefois, les entreprises devront avant tout briser les baronnies et les chapelles entre services informatiques qui empêchent bien souvent ce type de coopération, et qui finissent par coûter très cher.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – àŠtes-vous un expert du “Hello world!” ?


Auteur : admin
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur