Pour gérer vos consentements :
Categories: Composants

Calxeda : des EnergyCore ARM 32 bits avant le passage au 64 bits en 2014

Calxeda dévoile les successeurs des processeurs ARM ECX-1000 avec la nouvelle famille EnergyCore ECX-2000, nom de code « Midway ». Et c’est précisément à une bataille que le constructeur va se livrer avec les processeurs à architecture x86.

Venir concurrencer l’Atom Avoton

Le SoC ECX-2000 de Calxeda se positionne ainsi face à l’Intel Atom « Avoton » C2530. Contrairement à ce dernier, il bénéficie du 10Gb Ethernet et d’une « Fabric » Ethernet 80 Gb. Mais l’Avoton supporte les applications 64 bits et il est compatible avec le logiciel hérité.

Une bataille qui devrait se poursuivre jusque dans les serveurs denses Moonshot de HP. Les premières cartouches disponibles étaient dotées de processeurs Atom octocoeur « Avoton », d’APU AMD et de Xeon E5. Mais une première incursion d’ARM en terre x86 a vu des processeurs KeyStone de TI (cœurs Cortex-A15) intégrer des cartouches Moonshot, puis des cartes à base de puces ECX-1000 ont fait leur apparition. C’est donc tout logiquement que les modèles ECX-2000 atterriront dans les serveurs Moonshot.

Haro sur la consommation électrique

Ils emmènent dans leur sillage la très faible consommation électrique propre aux dernières architectures ARM. Pour l’ECX-2000, Calxeda a opté pour 4 cœurs ARM Cortex-15 cadencés jusqu’à 1,8 GHz, sont épaulés par deux cœurs Cortex-A7.

Le constructeur texan précise que, par rapport aux ECX-1000, la famille ECX-2000 est deux fois plus performante et que sa bande passante avec la mémoire est 3 fois plus importante. Un bond en termes de performances qui s’accompagne d’une très faible consommation énergétique puisqu’il faudra compter de 5 à 11 watts par serveur.

En attendant les Calxeda ARM 64 bits

La famille ECX-2000 supporte les hyperviseurs Xen et KVM. Elle est de surcroît certifiée par Canonical pour Ubuntu 13.10.

Si des échantillons sont d’ores et déjà fournis aux clients, les unités en volume leur seront livrées avant la fin de l’année. HP, Aaeon, Boston Limited et Penguin Computing intégreront des puces ECX-2000 dans leurs systèmes au premier semestre 2014.

Une année 2014 qui verra arriver une seconde puce ARM 64 bits signée Calxeda, après « Lago ». Ce second modèle, « Sarita », sera basé sur l’architecture ARM Cortex-A57 et sera compatible broche à broche avec les puces ECX-1000 et ECX-2000.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes

Recent Posts

Cyberscore : comment le « Nutri-Score de la cyber » prend forme

Forme, portée, mise en œuvre... Plus d'un an après le dépôt de la proposition de…

11 heures ago

AWS re:Invent 2021 : les annonces au premier jour

Comment évolue la stratégie produit d'AWS ? Retour sur quelques annonces qui ont jalonné la…

14 heures ago

Cybersécurité : Quest Software racheté 5,4 milliards $ par Clearlake

Quest Software (gestion IT, cybersécurité, intelligence des données) passe sous le contrôle du fonds d’investissement…

16 heures ago

Firewalls : qui sont les principaux fournisseurs ?

Qui sont les têtes d'affiche des firewalls et qu'attendre de leurs offres respectives ? Éléments…

19 heures ago

La France a-t-elle les moyens de mesurer la menace ransomware ?

La France a-t-elle les outils pour évaluer la menace ransomware ? Éléments de réponse sous…

2 jours ago

Antitrust : Nextcloud rallie l’écosystème français contre Microsoft

Une dizaine d'entreprises françaises se liguent à la plainte que Nextcloud a déposée en début…

2 jours ago