Canada : ristourne sur les impôts fonciers avec une Mastercard !

Cloud

La ville de Vaughan, au Canada, s’est lancée dans le cobranding d’une carte Mastercard. Elle  propose des ristournes fiscales…

Environ 2.000 citoyens canadiens ont adopté “Municard”, une carte de crédit

donnant lieu à des réductions d’impôts, depuis septembre 2007. C’est à cette période que la ville de Vaughan, située dans la province de l’Ontario au nord de Toronto, a lancé son programme novateur.

Surfant sur la vague des cartes co-brandées, la ville propose une carte qui procure des avantages bien tangibles : des ristournes sur la taxe foncière, en fonction du montant des achats effectués. Et, pour l’instant, les porteurs de la carte ont économisé « environ 300 dollars par an », estime Frank Miele, commissaire au développement économique de la ville.

Concrètement, au fur et à mesure de leurs achats, les porteurs de cartes accumulent des « cash points » dont le total est envoyé sous format électronique à la municipalité. Celle-ci identifie le contribuable concerné, avec un numéro d’identification, et déduit le montant des impôts. La somme est indiquée sur la feuille d’imposition. Le système d’information de la ville n’a donc pas été impacté, précise Frank Miele.

Le programme est externalisé chez un spécialiste de confiance, Civic Stratégie, une filiale de GE Money, qui a lancé une offre spécialement conçue pour les collectivités locales.

C’est cette institution financière qui émet les cartes, (Mastercard) et gère l’application.

Les commerçants locaux impliqués

Le programme comporte également un volet à l’adresse des commerçants : environ 150 d’entre eux ont choisi d’adhérer au projet, en accordant des réductions, en moyenne de 10 à 15%, aux porteurs de cartes.

Leur avantage: acquérir un flux de clientèle fidèle et régulier.

« C’est un avantage pour les municipalités, de s’assurer que les citoyens font leur achats au niveau local » précise Frank Miele, qui ajoute que cette mesure fait partie d’une stratégie globale de la municipalité. Il explique:

« Les citoyens peuvent maintenant économiser sur leurs impôts»… tout en

avantageant le commerce local.

« Il s’agit d’un encouragement au développement d’une économie locale et durable au Canada, et particulièrement dans la région de Toronto », reconnaît Frank Miele.

En France, c’est Thierry Dinard, directeur associé d’Alténor, cabinet de conseil dans les stratégies de cartes, qui a repéré la carte de la ville de Vaughan dans son palmarès des cartes innovantes 2008. Cet expert explique:

« En France, il existe des «cartes villes, » en général portées par les chambres de commerce, et destinées à favoriser le commerce en centre ville par un programme de fidélisation, comme à Lille, ou Angers. Mais, en général, elles sont éphémères, le business model n’est pas solidement établi. De plus, elles ne se basent pas sur une carte de crédit».

Culturellement, un océan semble séparer la ville de Vaughan de ses cousines françaises… Pour combien de temps?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur