Canal+ et Free poussés à l'union par Orange

Cloud
crédit photo © FotolEdhar Fotolia.com

Dans le marché de l’IPTV, les deux groupes n’ont d’autre option que de s’entendre

Des alliances surprenantes se lient en cas de danger. Canal+ et Free, nouveaux partenaires, illustrent à eux seuls ce phénomène. Les deux entités ont été poussées à l’union par un menaçant larron : Orange.

Pour parfaire leur défense, les deux sociétés ont opéré des synergies. Free (groupe Iliad), en guise de contre-offensive, propose depuis quelques semaines à ses utilisateurs un abonnement à la chaîne cryptée pour 1 euro mensuel. Le reste du montant payé à Canal Plus demeure à sa charge.

Cette opération a un prix pour nous, mais elle reste inférieur à notre coût de recrutement habituel” précise Maxime Lombardini, dg du groupe Iliad, au quotidien Le Figaro.

Free et Canal Plus, sans être pieds et poings liés devant Orange, ne disposent que de peu d’alternatives. Face à la puissance financière d’Orange, Canal Plus et Free n’ont pu qu’opposer une résistance de principe. Orange, dans sa nouvelle stratégie de développement, a décidé d’étendre son empire à l’univers de la télévision et des contenus avec le lancement d’un bouquet comprenant des films et du sport (dont la ligue 1 de foot).

Rappelons que la télévision par satellite d’Orange, réservés aux seuls clients de l’opérateur, a démarré le 3 juillet. Objectif : permettre à ceux qui n’ont pas assez de débit ADSL de profiter du service.

En plus d’ “intérêts convergents“, Guy Lafarge, dg adjoint chargé de la distribution de Canal met en avant le “nouveau canal de distribution” que constitue le fournisseur d’accès. Pour Free, Canal Plus représente un puissant produit d’appel.

Ce rapprochement se vérifie dans les résultats enregistrés par le groupe. Canal Plus a enregistré au cours de l’année 2007, 140.000 recrutements supplémentaires. Des nouveaux abonnés pour moitié issus des services ADSL. Grâce aux bons et loyaux services de Free.

En revanche, les recrutements provoqués par Orange ont reculé. Si l’opérateur représentait en 2007, 25% des abonnements à la chaîne crypté, il n’en représente plus que 12% un an plus tard. On imagine qu’Orange ne doit pas plus vraiment faire la promo de la chaîne cryptée…

La situation actuelle doit au moins en faire sourire un an : Orange. L’opérateur réclamait de longue date le droit de choisir, à l’unité, les chaînes qu’il voulait incorporer à son offre. Une requête continuellement repoussé par Canal+.

Aujourd’hui, ironie du sort, Canal+ et Free réclament le droit de diffuser les chaînes proposées par Orange. Ce que l’intéressé refuse. Pour le moment. Toutefois, la commercialisation des chaînes à l’unité, pour Canal+ et la distribution des chaînes sur tous les canaux (ADSL, satellite ou fibre) pour Orange pourraient devenir des réalités dans un futur proche.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur