Canal Plus met fin à un site de piratage

Sécurité

Le site donnait la recette pour pirater les réseaux de la châine cryptée mais aussi du bouquet satellite

Depuis sa création, Canal Plus doit se battre contre les pirates: faux décodeurs, fausses cartes… Un manque à gagner très important pour la chaîne. Mais depuis peu, la filiale de Vivendi Universal a un nouvel ennemi: Internet.

En effet, de petits malins ont monté des sites proposant gratuitement ou contre espèces sonnantes et trébuchantes, des “recettes” pour obtenir gratuitement les programmes de la chaîne. Un moyen de diffusion “tout nouveau”, selon la police. Mais Canal Plus ne se laisse pas faire. Il poursuivait déjà les pirates classiques. Désormais, il s’attaque à ces internautes et obtient une première victoire. Quatre personnes ont été interpellées dans le sud-ouest et le nord de la France par la police judiciaire (PJ) parisienne. Sur plainte de Canal Plus, la BEFTI, la brigade anti-fraude informatique de la PJ parisienne, a démantelé un réseau Internet intitulé “SatBidouille” qui proposait à ses clients un kit et le mode d’emploi destinés à pirater les réseaux de la chaîne. La BEFTI a saisi chez les suspects les éléments permettant ce type de fraude dont des modulateurs contrefaits, a-t-on précisé. Les responsables du site ont été arrêtés après avoir été pistés sur Internet par ces policiers spécialisés aidés des techniciens de Canal Plus. Ils ont été laissés libres lundi sur instruction d’un juge parisien en charge de l’affaire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur