Canonical pousse MicroK8s en natif sur Mac et Windows

DéveloppeursProjets
Canonical MicroK8s

Pour simplifier l’utilisation de MicroK8s sur Windows et Mac, Canonical en livre des versions natives… qui reposent sur une VM.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

MicroK8s ? Il en existe depuis peu des versions natives pour Windows et Mac.

Canonical le rappelle, en tant qu’éditeur de cette version allégée de Kubernetes destinée au déploiement de clusters de test locaux.

Sur Linux, MicroK8s s’installe via les snaps et fonctionne sans utiliser de machine virtuelle.
Il s’oppose, sur ce point, à son principal concurrent Minikube (qui exploite VirtualBox).

Sur Windows, la VM reste de rigueur, à travers la technologie Multipass.
Elle s’appuie par défaut sur Hyper-V. Même chose sur Mac, avec HyperKit. L’alternative VirtualBox est possible sur l’un et l’autre OS.

La version Windows, installable via un fichier exécutable, requiert 4 Go de RAM et 40 Go d’espace disque. Canonical recommande Windows 10 Pro ou Entreprise.

MicroK8s Windows

La version Mac s’installe en ligne de commande, avec l’outil Homebrew. Mêmes exigences de mémoire et de stockage, avec au minimum macOS 10.10.3.

MicroK8s Mac

La dernière mouture stable de MicroK8S repose sur Kubernetes 1.18 (lancé fin mars 2020).
Au rang des nouveautés figure la prise en charge du framework Kubeflow*, destiné au déploiement d’applications d’apprentissage automatique.
L’interface a par ailleurs été adaptée de sorte que les autres snaps installés peuvent détecter MicroK8s.

* L’ajout de Kubeflow se fait avec un add-on. Même chose pour des composantes telles qu’Istio, Ingress, Prometheus et Knative.

Logo © projet Kubernetes

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT