Cap Gemini à l’assaut de l’Allemagne

Cloud

La SSII française lance une offre sur la filiale informatique de l’allemand Thyssenkrupp, 2è SSII d’outre-rhin

Après avoir annoncé son intention de racheter son concurrent Transiciel, Cap Gemini continue sur sa lancée en confirmant avoir déposé une offre de rachat sur Triaton la filiale informatique du groupe allemand Thyssenkrupp.

La société de services informatiques française précise toutefois que d’autres offres que la sienne ont été faites sur cette société. La valeur de la filiale informatique du groupe allemand se situe aux alentours de 250 à 300 millions d’euros. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros en 2002 et emploie 2.200 personnes. Il s’agit de la deuxième SSII allemande. Pour Thyssenkrupp, géant de l’acier, il s’agit grâce à cette cession de réduire une importante dette. Pour Cap Gemini, ce rachat permettrait à l’entreprise française de s’ouvrir en grand les portes du marché allemand des services informatiques et notamment du secteur de l’infogérance. Outre-Rhin, Cap ne réalise “que” 380 millions de chiffre d’affaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur