Cap Gemini – devenu ‘Capgemini’ – se renforce en Inde

Cloud

Nouveau site industriel, recrutements, nominations, la SSII française ne veut pas rater le coche des programmes d’offshore des entreprises occidentales. Et nouveau logo, tout attaché…

L’Inde devient peu à peu un nouvel eldorado. Les entreprises européennes et américaines externalisent de plus en plus vers ce pays. Et les entreprises de services indiennes voient leurs bénéfices exploser grâce à ces programmes d’externalisation.

Afin de mieux se positionner sur ce marché, nombreuses sont les entreprises occidentales à se renforcer sur le sous-continent. Nous évoquions ici le rachat d’un spécialiste des centres d’appel, Daksh e-services par IBM, les investissements de Google et de SAP… Aujourd’hui, c’est le français Cap Gemini qui annonce un plan de consolidation en Inde. Le groupe va ouvrir un deuxième site dans le pays qui devrait employer 500 personnes, dès cet été. En tout l’entreprise y emploiera 2.000 personnes. Le groupe indique aussi réorganiser ses équipes délocalisées. Le directeur exécutif (CEO) de sa filiale en Inde, Salil Parekh, originaire du pays est promu à la tête de la division dédiée aux services technologiques (Global Technology Services). Baru S. Rao, qui était jusqu’ici Vice-Président (Operations et Fournitures) succèdera à Salil Parekh en tant que CEO de la filiale indienne de Cap. Nouveau logo, nouvelle désignation: Capgemini

Cap Gemini à compter de ce 16 avril 2004 s’attache… et s’écrit donc désormais Capgemini. Le logo, modifié en conséquence, conserve toutefois sa tonalité avec les dominantes bleu et blanc.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur