Cap Gemini fait mieux que prévu

Cloud

La SSII creuse ses pertes mais améliore son résultat d’exploitation. Les restructurations passées deveraient permettre une meilleure rentabilité.

La première société européenne de services informatiques a surpris les analystes. Son résultat d’exploitation est en fort recul: -73% à 114 millions d’euros mais il est supérieur aux attentes. Le groupe a donc améliorer sa rentabilité.

Cap Gemini récolte en fait les fruits d’une restructuration drastique qui a permis de réduire les coûts de 13% en 2002. De nombreux licenciements sont passés par là… Mais pour 2003, le groupe ne prévoit pas de nouveau programme de suppressions d’emplois. Pas de licenciements en 2003 Mais les restructurations ont aussi un prix. Le groupe annonce ainsi une perte nette de 514 millions d’euros contre un bénéfice de 152 millions d’euros en 2001. Côté chiffre d’affaires, pas de surprise. Les revenus sont en fort recul (-14% à 7 milliards d’euros) suite au recul des dépenses informatiques dans le secteur des télécoms ou dans celui de la banque et de l’assurance.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur