Capgemini “géolocalise” l’innovation : l’axe USA-Asie se distingue

CloudProjets
capgemini-centre-innovation-carte

Capgemini dresse une carte des centres d’innovation ouverts par des groupes dans le monde. La France n’apparaît pas sous son meilleur profil.

Ouvrir des centres d’innovation, c’est bien. Inculquer une culture digitale, c’est mieux.

A travers son Digital Transformation Institute, Capgemini vient de sortir une nouvelle étude* portant sur le dynamisme des “centres d’innovation” dans le monde rattachés à des groupes.

Un focus qui démontre que la France ne doit pas relâcher ses efforts dans ce domaine au regard de la compétition mondiale.

580 nouveaux pôles d’innovation multisectorielle sont apparus dans le monde en un an (+27% entre octobre 2016 et octobre 2017).

La Silicon Valley demeure la référence dans ce domaine avec 75 centres d’innovation recensés (et 11 dans le reste de la Californie). Mais son attractivité serait en perte en de vitesse, selon Capgemini. Certes, les Etats-Unis montent sur la plus haute marche du podium avec 47 centres d’innovation ouverts cette année (25% du nombre d’inaugurations recensées).

“Mais bon nombre d’entre eux sont dispersés géographiquement” (Atlanta, Boston, New York) selon l’étude du groupe de services informatiques et conseils pour la transformation digitale d’origine française.

“Bien que la Silicon Valley reste la destination numéro un aux Etats-Unis, sa part de centres d’innovation américains a baissé de 20 % au cours des deux dernières années.”

Incontestablement, la zone challenger la plus dynamique est localisée en Asie qui concentre 29 % des ouvertures de centres d’innovation en 2017, contre 25 % en Europe.

Si l’on dépasse la vision USA-Silicon Valley, la “ville-Etat” Singapour a attiré le plus de centres d’innovation en 2017 (13). Londres est reléguée à la troisième place du classement Digital Transformation Institute.

Vient en quatrième position la mégapole indienne Bangalore, qui était déjà très orientée nouvelles technologies. Une illustration de la montée en puissance de l’Inde qui décroche la quatrième rang en termes de création de centres d’innovation.

Le bond de l’intelligence artificielle

Par secteur d’activités, le segment “électronique et IT” accélère l’innovation (26 centres inaugurés courant 2017) mais le bond le plus flagrant concerne l’automobile avec 21 centres de recherche créés dans le monde (contre 4 recensés en 2016 !).

Les services “business et finance” progressent en passant de 15 à 20 centres ouverts. Tout comme le secteur des télécoms qui passe de 4 à 10 pôles.

Par centres d’intérêt, il est aisé de deviner que l’intelligence artificielle attire l’attention de tous les groupes, tous secteurs confondus. Sa montée en puissance dans les priorités est fulgurante : de 10% en 2016 à 44% en 2017. Le big data, le développement des applications logicielles et l’essor des problématiques smart cities figurent également dans les”tech-matiques” influentes.

Quid de la France ? Sous le prisme de Capgemini, ce n’est pas fabuleux. Un bouquet de quatre centres d’innovation a été inauguré courant 2017 (à égalité avec Israël, la Chine et le Canada). Comparé à l’Allemagne qui en ouvert une dizaine…

Dès que l’on sort de la dynamique de l’écosystème start-up (symbolisé courant 2017 par l’inauguration de Station F), l’Hexagone s’essouffle rapidement.

Capgemini tente de définir les freins à l’innovation et à la mise en place de structures appropriées : “pas de culture d’expérimentation, de partage et de concrétisation des idées”. La dimension d’ouverture vers les autres écosystèmes (l’open innovation insufflée à travers une culture digitale ) semble insuffisamment développée pour diverses raisons : frilosité, cloisonnement, réticence à ouvrir ses bases de données…

“Les entreprises doivent prendre conscience qu’il ne leur suffit pas d’ouvrir des centres d’innovation pour devenir innovantes du jour au lendemain. Pour une transformation réelle et durable, les sociétés doivent développer une culture qui encourage les collaborateurs (…) à tester et à commercialiser leurs idées”, évoque Lanny Cohen, Directeur des technologies et de l’innovation du groupe Capgemini.

Méthodologie
Capgemini : “The discipline of innovation: Making sure your innovation center actually makes your organization more innovative” (décembre 2017).
Rapport réalisé à partir d’une enquête menée dans la période mars – avril 2017 auprès de 1700 collaborateurs (dirigeants, cadres) de 340 entreprises de cinq secteurs d’activité (automobile, banques/assurances, biens de consommation, commerce et télécommunications) dans huit pays (Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Allemagne, Italie, Suède, Pays-Bas et Espagne). 
=> A télécharger ici.

 

(Crédit photo : Visual Hunt)

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur