Capgemini revoit ses objectifs à la hausse

Cloud

La SSII rate néanmoins le consensus au niveau de son chiffre d’affaires trimestriel

Au troisième trimestre, Capgemini dépasse les 2,08 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit une progression de 11% sur un an. Mais le marché attendait mieux puisque le consensus était fixé à 2,1 milliards.

Les carnets de commandes sont bien remplis (en hausse de 23% sur le trimestre), à 1,972 milliards d’euros.

Les services informatiques de proximité de la filiale Sogeti font office de locomotive avec un bond de 10,9% de l’activité, devant les activités d’intégration de systèmes et de conseil (9%). L’infogérance, activité principale du groupe, ne progresse que de 1%, en raison de la réduction du chiffre d’affaires réalisé avec l’administration fiscale britannique.

Pour autant, Capgemini précise que ce contrat a été étendu de trois ans générant des prises de commandes additionnelles de 1,4 milliard d’euros effectives à partir du quatrième trimestre 2007.

Géographiquement, la SSII précise que l’ensemble Europe / Asie Pacifique a connu une croissance de 5,7% tirée par les pays nordiques, le Benelux, la péninsule ibérique et la région Asie Pacifique qui ont enregistré toutes des croissances supérieures à 10%. La croissance est restée dynamique en France (6,8%) et plus encore en Amérique du Nord, où elle a atteint 7,9%.

C’est surtout sur les objectifs que Capgemini se distingue. La SSII vise en 2007 une croissance des ventes d’au moins 9% et une marge opérationnelle de 7% et même plus. « Nous confirmons notre objectif de croissance organique de 9% pour l’année. Nous confirmons également notre objectif d’une marge de 8,5% pour 2008. On pense faire une marge proche de 8,5% dès le second semestre de 2007 et donc la marge opérationnelle de l’ensemble de 2007 sera supérieure à 7% », commente Paul Hermelin, p-dg du groupe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur