Capgemini s'invite sur l'iPhone d'Apple avec “iPhone Impact”

Régulations

Capgemini TDM propose une offre d’intégration d’applications professionnelles sur l’iPhone. RIM et ses Blackberry sont directement visés.

Si l’iPhone connaît un succès indéniable (rien qu’en France, il s’en est vendu 1,2 million depuis son lancement en 2007), son utilisation en entreprise reste timide malgré ses qualités (notamment ergonomiques) indéniables et son milliard d’applications téléchargées. Capgemini compte bien œuvrer pour accélérer son déploiement dans le monde professionnel.

Capgemini Telecom Media Défense SAS (Capgemini TMD), filiale télécom et média de l’intégrateur, vient d’annoncer “iPhone impact“. Il s’agit d’une offre d’intégration d’applications sur l’iPhone qui permettra aux employés d’utiliser les applications BtoB ou BtoC de l’entreprise sur le smartphone d’Apple.

Plus précisément, iPhone Impact “est une offre de services intégrée qui permet de concevoir, prototyper et expérimenter une application métier sur un délai très court et dans un budget maîtrisé”, souligne le communiqué de Capgemini TMD. L’idée finale étant de permettre aux employés d’accéder à distance aux fonctionnalités des systèmes d’information de leur entreprise.

Solutions d’administration des forces de ventes, suivi d’activités pour les managers, gestion des clients ou encore de campagnes de communication vers les clients et partenaires sont quelques-unes des applications potentiellement exploitables depuis l’iPhone pour l’entreprise. Lequel permet par ailleurs d’accéder aux réseaux sociaux personnels et professionnels.

“Avec cette offre, nous sommes en mesure de maquetter un ensemble de services en huit semaines suivi d’un mois de test pour l’entreprise”, explique Alexis Duret, du Centre de compétences innovations chez Capgemini. A quel prix? Un prix modeste.” Nous n’en saurons pas plus d’autant que, si Capgemini est en discussion avec trois organisations, l’intégrateur n’a encore rien signé.

A la différence des applications déjà développées par les agences web, les solutions pour l’entreprise doivent prendre en compte les problématiques de sécurité. Et l’iPhone 3GS a beaucoup progressé de ce côté en apportant désormais des systèmes de chiffrement et la gestion des certificats.

La problématique de la sécurité, c’était d’ailleurs ce qui interdisait à l’iPhone de franchir les portes du monde professionnel laissant ainsi le champ libre aux BlackBerry de RIM. Mais aujourd’hui, ça risque de changer. L’iPhone concurrent des BlackBerry? “Absolument!”, confirme sans hésitation Alexis Duret, “avec cette différence que les BlackBerry sont fournis par l’entreprises aux employés alors que l’iPhone est un outil grand public déjà utilisé par les collaborateurs de l’entreprise.” Autrement dit, celles-ci pourrait s’appuyer sur le terminal personnel de ses salariés pour déployer l’accès en mobilité à son système d’information. Gain de temps et de moyens en perspective.

Alors que RIM s’est attaqué au marché grand public d’Apple en lançant, non sans un certain succès, le Storm, le constructeur canadien pourrait bientôt se voir tailler des croupières par Cupertino sur son marché de prédilection, celui des entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur