Capgemini aussi visé par l’enquête de l’Autorité de la concurrence

JuridiqueProjetsRégulationsSSII

La première SSII française a confirmé qu’elle faisait aussi l’objet d’une enquête administrative menée par l’Autorité de la concurrence.

La liste des SSII françaises visées par une enquête administrative de l’Autorité de la concurrence s’enrichit d’un nouveau nom. Selon nos informations, la semaine dernière, les agents du régulateur ont réalisé une OVS (opération de visite et saisie) dans des bureaux de la direction de Capgemini. Interrogé par nos soins, la direction de la communication de Capgemini nous a indiqué : « nous avons été soumis comme les autres SSII à une enquête administrative de l’Autorité de la concurrence ». Une confirmation des informations que nous avions déjà recueillies, la SSII se refusant toutefois à donner plus de détails sur cette opération.

Cette démarche de l’Autorité est la même que celle menée dans d’autres SSII. Comme nous le révélions hier, des ordinateurs ont été saisis et des bureaux placés sous scellés chez Atos mais aussi Sopra-Steria. L’organisme de la rue de l’Echiquier nous avait confirmé que l’enquête visait des sociétés de services et d’ingénierie informatique (SSII), sans toutefois en préciser le nombre, ni détailler la nature de l’enquête. Différentes rumeurs circulent quant aux motivations de l’Autorité. Selon une source interrogée hier, l’enquête pourrait être liée à des passations de marchés publics.

A lire aussi :

Atos et Sopra-Steria visés par l’Autorité de la concurrence


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur