Capital-risque : moins d’investissements, plus de projets

Régulations

Le capital risque dans les start-ups américaines chute à son plus bas niveau des cinq dernières années, mais le nombre de projets soutenus augmente, et la Silicon Valley rayonne toujours!

Les montants investis en capital-risque s’essoufflent outre-Atlantique. Au quatrième trimestre 2002, moins de 4,2 milliards de dollars ont été investis en capital-risque dans des start-ups américaines, soit une chute de -7% par rapport au trimestre précédant, selon MoneyTree Survey. En revanche, si les montants investis chutent, le nombre de start-ups aidées augmente lentement. 692 projets ont bénéficié du capital-risque en quatrième trimestre, contre 671 au troisième trimestre. Les sciences de la vie attirent de plus en plus d’investisseurs, +15% au dernier trimestre. Et les biotechnologies (474 millions de dollars investis) ont dû laisser leur place de leader aux process médicaux (486 millions de dollars investis). Géographiquement, la Silicon Valley continue d’attirer l’attention des ‘capitaux-risqueurs’, drainant depuis 1996 près du tiers des capitaux investis aux Etats-Unis, suivi par l’Etat du Texas. Ces deux régions sont d’ailleurs les seules où l’investissement progresse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur