Carl Icahn a-t-il les moyens d’évincer Michael Dell ?

PCRégulations

Opposé au projet de rachat de Dell par son fondateur, l’investisseur Carl Icahn aurait obtenu 5,2 milliards de dollars pour financer son offre alternative visant à recapitaliser l’entreprise.

L’investisseur Carl Icahn, fermement opposé au projet de rachat de Dell par son fondateur, a indiqué lundi 1er juillet avoir obtenu 5,2 milliards de dollars d’engagements de prêts pour financer son offre alternative visant à recapitaliser l’entreprise américaine.

Dans une lettre ouverte à l’attention des actionnaires et du comité spécial du conseil d’administration de Dell, Carl Icahn a précisé avoir obtenu le soutien de la banque d’investissement Jefferies. L’investisseur recommande au troisième fabricant mondial de PC de racheter 1,1 milliard de titres au prix de 14 dollars l’action.

Le milliardaire, associé au gestionnaire d’actifs Southeastern Asset Management, pourrait ainsi prendre le contrôle d’environ 72% de la multinationale, maintenir la société cotée et évincer de la direction exécutive du groupe Michael Dell, qui ne l’entend pas de cette oreille !

Michael Dell reste dans la course

Michael Dell, avec le soutien du fonds d’investissement Silver Lake, a proposé en février un retrait de la Bourse et le rachat de l’ensemble de l’entreprise par le biais d’une opération de rachat à effet de levier (LBO) qui valoriserait Dell 24,4 milliards de dollars, soit 13,65 dollars par action.

L’objectif de cet LBO consiste à libérer Dell des obligations imposées aux entreprises cotées, asseoir le leadership de son fondateur et réorganiser l’activité de la firme texane freinée par le recul du marché PC

Opposé au retrait de la cote, Carl Icahn considère que ce projet sous-évalue l’entreprise et floue les actionnaires. « Ce serait une triste conclusion […] si, à la suite de l’achat de titres à un prix sous-évalué de 13,65 dollars par action, Michael Dell et Silver Lake obtenaient d’importants retours sur investissements tandis que les autres actionnaires seraient obligés de vendre », a déclaré l’investisseur.

Le comité spécial de Dell, qui s’est montré sceptique quant au financement de la contre-offre présentée par Carl Icahn, a déclaré dans un communiqué examiner les nouvelles informations transmises par l’investisseur. Le comité a ajouté s’engager à trouver la meilleure solution pour les actionnaires de Dell.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous l’histoire de Dell ?


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur