Carte à puces : Oberthur mise sur le tout sans-contact

Cloud

La société française témoigne de l’évolution du secteur des cartes à puce vers un modèle sans aucun contact. A terme, les sociétés de paiement pourraient fortement adopter la technologie.

A l’orée du salon Cartes et identification (qui aura lieu du 17 au 19 novembre), Oberthur dévoile l’ensemble de ses solutions visant à proposer de nouveaux moyens de communiquer, mais aussi leur sécurisation.

Ainsi Oberthur explique avoir diversifié ses activités dans les puces bancaires et de téléphone (Sim). Outre la division Card protection qui emporte l’aspect protection des échanges, les applications mobiles représentent presque la moitié des activités du groupe.

Pour autant, Arnaud de la Chapelle, General Manager, chef de la ligne de produits Convergence chez Oberthur, explique que la tendance est vers le mixage des utilisations. « L’intérêt est aujourd’hui de se porter sur le terrain de la convergence, à savoir le mixage des usages du mobile et du paiement. Grâce au rachat de la société Rapsodia, nous sommes désormais capables d’imbriquer des serveurs et des cartes afin d’obtenir un service particulier. »

Dès lors, il est possible de rassembler les cartes de paiement en trois grandes familles. Celle de la traditionnelle carte à puce ou magnétique, celle sans contact dotée d’une puce électronique qui va absorber un champ magnétique afin d’établir un paiement.

Enfin la troisième catégorie, qui va servir d’interface entre une technologie sans contact tout en assurant un niveau de sécurité idoine. Le responsable d’Oberthur commente : « Notre intérêt est désormais de nous tourner vers des services dématérialisés c’est-à-dire en ligne. Les méthodes de sécurisation telles que le mot de passe unique (One Time Password) sont parfaitement utilisables pour des applications. » Le commerce en ligne semble là une des tendances vers lesquelles les professionnels pourraient se tourner.

Frédéric Chevretton, directeur général de la ligne de produit de la division Card Systemconfirme la position de la société vers plus de mobilité : «Auparavant les transferts d’argent par SMS n’étaient pas sécurisés. Désormais nous sommes capables d’émettre un brouillage rendant l’interception du SMS par une personne tierce impossible.»

A ce titre, certaines banques et opérateurs seraient déjà intéressés par de tels déploiement. Reste à savoir si les Français adopteront en masse des comportements de commerce par mobile ou souhaiteront-ils voir leurs paiements être intégralement dématérialisés.

___

*CONFERENCE World Card Summit (Accès gratuit)*. La seule conférence au monde réunissant les grands patrons de l’industrie de la carte à puce, de l’identification et de la sécurité numérique.

Cette table ronde abordera 5 thèmes majeurs du marché révélant les opportunités et les enjeux du secteur. Un plateau exceptionnel sur CARTES & IDentification à ne manquer sous aucun prétexte !

Pour vous inscrire, consultez le programme, les dates et lieux de ce rendez-vous.

Pour obtenir gratuitement le badge d’entrée, cliquez ici.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur