Cartes 2006 : le paiement à l’aide du téléphone mobile, faut-il y croire ?

Régulations

IBM présente au salon Cartes 2006 sa solution « Pay by Mobile », dernier-né
des éléments de sa plate-forme de paiement unifiée . Le réglement des factures
par un simple SMS, est-ce pour demain??

Faciliter les transactions financières et la gestion des comptes clients, telle est l’ambition du projet « Unified Billing Platform » d’IBM, qui présente au salon Cartes 2006 un nouveau canal de réglement pour la plate-forme : le système de messages SMS. Fruit d’un partenariat avec VISA, le système est destiné à être proposé aux opérateurs de télécommunications, aux sociétés de vente à distance, aux organismes de crédit, et plus généralement à tous les fournisseurs de biens et de services.

Le système est commercialisé sous forme d’une plate-forme de services, qui s’interface avec l’ensemble des acteurs concernés : le fournisseur de biens ou de services (via un format convenu de transaction), les organismes financiers, et les clients finaux (via leur téléphone portable). Le fonctionnement, tel qu’il est perçu par l’utilisateur final, est extrèmement simple : recevant un SMS lui rappelant qu’il doit par exemple régler sa facture d’électricité, il lui suffira de répondre « ok » via un SMS.

Les arguments avancés par IBM en faveur de cette solution sont a priori imparables :

– côté fournisseurs, c’est une réduction de coûts significative pour ce qui concerne la gestion des clients

– côté client final (vous et moi) c’est un moyen de régler ses factures qui reste simple, sûr, accessible de partout, et surtout qui permet de garder le contrôle du paiement.

Mais la partie n’est pas gagnée, en France tout du moins où les réticences concernant le paiement en ligne sont beaucoup plus fortes que chez nos voisins allemands ou nordiques. Rappelons que dans notre pays moins de la moitié des abonnés à EDF a souscrit au prélèvement automatique. Une solution telle que celle proposée par IBM devrait nous rassurer? Un projet pilote est en cours depuis plus d’un an à Cofinoga (carte de paiement du groupe BHV, Galeries Lafayette…) : les 1000 clients du panel peuvent à tout moment contrôler par simples SMS l’echéancier de leurs paiements. Un projet à suivre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur