Carton plein pour les GPS

Cloud

Les prévisions s’affolent

Les appareils portables de navigation se vendent comme des petits pains. 30,7 millions de ces GPS ont été vendus en 2007 contre 13,3 millions un an plus tôt, selon l’institut d’études In-Stat.

Les raisons de ce succès sont connues : le prix de ces appareils a fondu comme neige au soleil et on en trouve absolument partout, ce qui a provoqué une explosion de la demande.

Du coup, les prévisions s’affolent. Toujours selon In-Stat, la croissance de ce marché devrait atteindre 120% d’ici à 2012. A cette date, 68 millions de terminaux devraient trouver preneur.

Principaux bénéficiaires de cette tendance, l’américain Garmin qui domine le marché, talonné par le hollandais TomTom. Ce dernier pourrait bien reprendre le leadership grâce au fournisseur de cartes virtuelles Tele Atlas pour près de 3 milliards d’euros. Cette acquisition tombe au moment où TomTom est pénalisé par une baisse des prix des terminaux GPS en Europe. D’où un chiffre d’affaires en baisse.

Cet horizon dégagé pourrait néanmoins être quelque peu assombri par l’arrivée d’un nouveau type de concurrents : les fabricants de téléphones portables. De plus en plus de combinés intègrent des modules GPS. Et Nokia met la géolocalisation au coeur de sa stratégie.

“Le marché de la navigation personnelle se développe rapidement, le secteur de la navigation sur téléphone mobile étant celui qui enregistre la plus forte croissance. Selon une récente étude de marché réalisée par Canalys, plus de 60 % des utilisateurs de téléphones mobiles apprécient d’avoir une fonction de navigation sur leur appareil”, expliquait en février dernier Markku Suomi, Directeur du groupe de produits Connect de Nokia.

Deux nouveaux mobiles adresseront spécifiquement ce marché : le 6220 et le 6210 Navigator.

Rappelons également que Nokia s’est offert Gate5, Plazes.com et est prêt à dépenser 8 milliards de dollars pour s’emparer de Navteq, le concurrent de TeleAtlas. Une chose est sûre, il faudra compter avec lui dans le GPS !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur