Casinos en ligne : le gouvernement renforce la loi

Régulations

Le ministre délégué au Budget, Jean-François Copé s’est trouvé un nouveau terrain de jeu…

Dans le cadre de la loi de prévention de la délinquance, le gouvernement envisage de renforcer son arsenal législatif et notamment le chapitre se rapportant aux sanctions financières.

L’ambition du gouvernement dans ce domaine est limpide, et la loi stricte. Seuls le PMU et la Française des Jeux ont le droit d’utiliser le net pour faire de la publicité ou proposer des services de jeux d’argent en ligne.

Un principe qui est encore loin d’être respecté. Notamment par les dizaines de sites étrangers qui sévissent en France. Le ministre a donc annoncé hier qu’il renforçait les sanctions financières contre les sociétés qui utilisaient le Web pour décliner des offres de jeu sur le net, de casinos en ligne, etc…

Désormais, l’amende pourra s’élever “jusqu’à cinq fois le montant de l’investissement publicitaire”. Oser la pub sur la Toile est donc un pari extrêmement risqué.

Comme le souligne “La Tribune” il s’agit véritablement d’un durcissement significatif de la position française vis-à-vis du jeu d’argent en ligne.

Reste que le combat contre ses publicités clandestines est loin d’être gagné, preuve en est le nombre de casinos en ligne accessible depuis la plupart des moteurs de recherche, mais une grande opération de nettoyage est au programme …

La pression est toujours importante sur le gouvernement, et les “non-alignés du jeu” aimeraient pouvoir proposer des jeux en toute légalité sur la Toile et généralement ils se considèrent comme des victimes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur