CeBIT 2008 : à la recherche des stands décalés

Logiciels

Le CeBit est tellement immense qu’on y trouve tous les genres. Et en cherchant bien, on tombe forcément sur un stand décalé  

Hanovre – Plusieurs halls sont très orientés grand public, avec les présentations habituelles : écrans géants, cartes graphiques de dernières génération, effets sonores prenants, téléphones portables dernier cri par centaines… D’autres, plus pros, jouent la carte du sérieux et de l’austérité. Mais au détour d’une allée, l’inattendu guette le visiteur.

On peut ainsi mentionner après une sélection sévère :
-un stand où l’on présente en action des machines à torture de PC. Le pauvre matériel reçoit des coups de marteau, est plongé dans l’eau chaude, soumis à des vibrations violentes, mis à l’étuvée, le tout sous l’oeil du public étonné.

-sur un autre stand, deux jeunes filles présentent un housse de portable étanche, elles sont en train de prendre un bain au milieu du public, dans une vraie baignoire ! Tout près une improbable société propose un curieux masque de plongée avec appareil photo et bluetooth intégré…

-plus loin, c’est un fabricant de téléphones portables à l’ancienne qui fait l’article : oui c’est un authentique modèle des années 90 que vous pouvez acheter ! Renseignement pris, la technologie à l’intérieur a été à peu près remise au niveau du jour. Tant mieux.
-au milieu d’un ensemble de consoles de jeu et d’écrans plats où des jeunes admirent les prouesses des cartes graphiques (ou des joueurs, c’est selon) un objet insolite : un vrai babyfoot.

-enfin, une machine à transporter, charger et distribuer les PC portables : vous arrivez en classe avec ce chariot, vous distribuez vos PC aux élèves, ils se branchent sur le wi-fi intégré à l’ensemble, et le tour est joué : en deux minutes la classe est équipée et connectée. Gadget ? Sacrée bonne idée plutôt !

Toute l’actualité du CeBIT 2008 sur notre blog spécial

(*) : consultant pour Duquesne Research


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur