CeBIT 2013 : LSI lance une architecture ‘Syncro’ RAID redondante

Cloud
Stand LSI, CeBIT 2013

LSI, spécialiste des contrôleurs de disques, dévoile au CeBIT 2013 une architecture multi-serveurs RAID redondante. Et une série de cartes accélératrices.

De notre envoyé spécial à Hanovre. – L’architecture Syncro sur contrôleurs MegaRAID de LSI était annoncée : la voici présentée sur le stand de la société au salon CeBIT.

C’est une première pour LSI qui profite ainsi de ce salon CeBIT 2013 pour présenter une solution de redondance RAID multi-serveur. Elle apporte des fonctions de tolérance aux pannes à un système de stockage sur disque nécessitant de la très haute disponibilité.

« L’important c’est d’une part de garantir une cohérence au niveau des mémoires ‘cache’ entre tous les contrôleurs (MegaRAID) et, d’autre part, des canaux d’interconnexion SAS redondants », nous explique Thomas Pavel, directeur ‘channel’ chez LSI Allemagne.

Cette solution d”architecture Syncro’ de LSI constitue donc une « alternative économique », grâce à une configuration multi-serveur, partagée et évolutive. « Elle sécurise et améliore la façon dont les données sont stockées, protégées et rendues accessibles en permanence. »

Carte Syncro MegaRAID de LSI, CeBIT 2013
Carte Syncro MegaRAID de LSI, CeBIT 2013

En pratique, il s’agit d’un contrôleur de disques MegaRAID qui est configuré en ‘cluster’ sur un serveur, avec des liens SAS à 6 ou 12 Gb/s. Cette architecture, qui est donc redondante, peut aussi bien être utilisée pour des serveurs que pour des unités de stockage.

Sa date de disponibilité n’est pas fixée, mais devrait être avant le 3e trimestre 2013.

Autre innovation, LSI présente sa solution Syncro MX-B, annoncée en octobre 2012. Elle permet de consolider des disques de ‘boot’ (démarrage). C’est donc une solution DAS partagée qui concentre, sur un seul disque ‘boot’ miroir, jusqu’à 24 ou 48 serveurs.

Cartes ‘cache’ accélératrices et logiciel prédictif

Par ailleurs, LSI fait la démo de trois offres MegaRAID nouvelles :

  • LSI Nytro MegaRAID : c’est une carte accélératrice d’applications pour disques DAS. Elle combine des capacités RAID ‘dual core’ et des disques ‘flash’ SSD. Des algorithmes spécifiques permettent d’identifier les applications ou les données les plus ‘hot’. Pour éviter l’effet ‘write cliff’ (chute des performances après plusieurs heures d’utilisation continue), LSI met en œuvre ses propres unités de mémoire flash avec ses processeurs flash SandForce. La carte existe avec mémoires flash SLC (single level cell) ou eMLC (multi level cell), de 128 Go à 1 To, et son prix varie, en conséquence, de 1500 à 6000 euros.
  • LSI Nytro WarpDrive : une carte accélératrice d’applications permettant de pousser les flux jusqu’à des débits de 238.000 transactions à la seconde ! Elle existe en multiples versions : NAND, Read ou Write et avec mémoire flash SLC ou eMLC. Le prix s’échelonne entre 5000 et 12.000 euros.
  • LSI Nytro XD : solution avec mémoire cache pour accélérer les accès aux bases de données. Là encore, des algorithmes détectent les flux de données prioritaires. Un module logiciel Predicator permet de prévoir la consommation des ressources de mémoire cache et d’anticiper sur les mesures à prendre avant qu’un pic d’activité ne menace le bon fonctionnement. Cette solution fonctionne sous Windows et Linux, depuis juin 2012. Une version sous VMware devrait sortir ce mois d’avril 2013.

____
Voir ou revoir nos galeries:

Découverte du supercalculateur italien Fermi

Image 1 of 7

Le supercalculateur italien Fermi
Le consortium italien Cineca est le siège d’Eurora, mais aussi de Fermi, un supercalculateur pétaflopique IBM BlueGene/Q fonctionnant sous Linux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur