CeBit: Sony annonce un énième service de musique en ligne

Régulations

Rien de bien original pour cette plate-forme qui ne se distingue pas de la concurrence

Le japonais Sony a profité du salon CeBit qui se tient à Hanovre pour annoncer officiellement le lancement de “Connect”, sa plate-forme payante de musique en ligne.

A partir de juin prochain, “Connect” permettra aux internautes de France, Grande-Bretagne et Allemagne, de choisir, pour 99 centimes d’euro par titre, parmi plus de 300.000 titres. Ce catalogue contiendra des albums et des singles provenant à la fois des majors de la musique et des éditeurs indépendants. Le groupe entend profiter de cette manne potentielle générée par la musique en ligne, à l’image du succès de iTunes d’Apple. Mais pour les possesseurs de PC européenns, il y aura l’embarras du choix. Au moins dix plate-formes vont voir le jour en Europe: Virgin, MTV, Napster, iTunes, MusicLaunch, Rhapsody, FnacMusic… Fort semblables (tant au niveau du contenu que du mode de facturation), elles auront du mal à se démarquer les unes des autres. Surtout, l’offre pléthorique risque de fragmenter l’audience. Enfin, la concurrence des sites de peer-to-peer (Kazaa, eMule, BitTorrent…) restera toujours aussi vive. Dans le même temps, Sony lancera sur les marchés européens et américains, un nouveau baladeur, nommé Hi MD, stockant les musiques sur des Mini Disk d’une capacité de 1 Go. L’utilisateur du Hi MD pourra enregistrer environ 45 heures de musique, mais aussi toute autre forme de fichier, comme des vidéos ou des fichiers de données, qu’il pourra ainsi transporter d’un ordinateur à l’autre. Sony compte commercialiser son Hi MD environ 250 euros, le même prix que le “Mini iPod” d’Apple, doté d’une mémoire Flash de 4 Go.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur