CeBIT : Sony met le paquet: écrans plats HD, lecteurs BluRay, robots… !

Régulations

Profitant du Salon CeBIT, Sony multiplie les annonces : robots, écrans plats HDTV, lecteurs BluRay de salon, graveur 8,5Go et baladeur vidéo à l’usage réservé

Le Salon de Hanovre est traditionnellement pour Sony l’occasion de se montrer sur un stand géant et de présenter ses nouveautés. Cette année n’a pas dérogé à la règle, d’autant que le groupe traverse une crise. Deux produits ont monopolisé l’attention des visiteurs : le robot et les téléviseurs à écran plat HDTV.

A retenir également les graveurs de DVD double couche. Deux modèles, le DRU700A interne et le DRX-700UL externe à façade interchangeable. Ces graveurs acceptent les nouveaux médias DVD+RW double couche à 8,5 Go rendus accessibles au grand public. Pour mémoire, rappelons les vitesses de lecture, 40x pour les CD et 12x pour les DVD. Rien de bien original: Sony respecte les limites de l’industrie. Idem pour les vitesses de gravure, 40x pour les CD-R et 24x pour les CD-RW, 8x pour les DVD+ou-R, 4x pour les DVD+ou-RW et 2,4x pour les DVD+RW 8,5Go. Le BluRay, remplaçant du DVD selon Sony, n’a pas été oublié avec la présentation des premières platines de salon. Un baladeur vidéo réservé à GigaPocket C’est surtout le baladeur vidéo VAIO HVP20 qui mérite un temps d’arrêt: disposant d’un écran 3,5 pouces, d’un disque dur de 20Go et d’une autonomie annoncée de 4 heures, ce premier baladeur vidéo Sony stocke vidéos, images, morceaux de musique, mais aussi des données avec sa fonction de disque externe en connexion USB 2.0. Ce baladeur est désigné par Sony comme une extension au logiciel GigaPocket présent sur certains modèles récents de la gamme des ordinateurs VAIO. Ce logiciel permet, en effet, d’enregistrer des programmes de télévision sur un disque dur afin de les diffuser ultérieurement. Ainsi, 31 heures de programmes peuvent être stockées en basse résolution sur le disque dur du baladeur vidéo. Mais ce lien avec la technologie GigaPocket signe aussi les limites du baladeur vidéo de Sony. Le fabriquant confirme que son produit est compatible avec les PC du marché, mais il ne garantit la compatibilité de son baladeur qu’avec sa gamme d’ordinateurs VAIO ! La navigation s’effectue à l’aide d’un ‘joystick’ et de trois boutons placés sous l’écran. Disponible en Europe théoriquement pour l’été, il lit les fichiers vidéo au format MPEG 1 et 2 et peut les afficher sur un téléviseur à partir de sa sortie TV. Mais il ne dispose pas du support des fichiers MP3 ! Ce baladeur VAIO HVP20 est commercialisé au Japon depuis la fin 2003 au prix de 455 dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur