Cegetel passe au 20 Mb/s et annonce une offre ‘triple-play’

Régulations

L’opérateur lance une offre agressive d’ADSL 2+ et de VoIP autour de la C-Box. Le dégroupage total et la télévision via ADSL sont également annoncés. Objectif: doubler le nombre d’abonnés

Cegetel, filiale de Vivendi Universal, veut frapper un grand coup et venir titiller le trio de tête de l’ADSL français. L’objectif d’Olivier Huart, d-g de l’opérateur, est simple:

“D’ici à la fin de l’année, nous visons le doublement de notre nombre d’abonnés haut débit”. En clair, il s’agit de passer de 222.000 clients ADSL à fin 2004 à 450.000 à la fin de cette année. Pour y parvenir, il y a la concentration et les rumeurs insistantes de fusion avec Neuf Telecom (lire encadré et nos articles). Mais surtout, l’opérateur compte faire la différence avec de nouvelles offres ADSL articulées autour d’une nouvelle C-Box, de l’ADSL 2+, de la VoIP et plus tard, du dégroupage total et de la télévision sur Internet. Ainsi, bien après la concurrence (Wanadoo, Free, Neuf Telecom), Cegetel se lance dans les offres dual-play et triple-play. Et pour se démarquer, l’opérateur casse les prix. ADSL 2+ à 14,90 euros/mois Première nouveauté, l’ADSL 2+ qui permet d’atteindre un débit maximum théorique de 20 Mb/s (en ATM descendant) et 1 Mb/s (en upload). Rappelons que le débit de l’ADSL 2+ dépend de la qualité de la ligne et de la distance entre le foyer et le répartiteur. Plus on en s’éloigne, plus le débit baisse. Au delà de 2 kilomètres, le débit sera inférieur à 12 Mb/s. L’offre est proposée à 14,90 euros par mois. Un tarif record. Pas de frais d’ouverture et de mise en service, pas d’engagement. Mais l’accès à l’ADSL 2+ nécessite l’utilisation de la fameuse C-Box. cette dernière est vendue 59 euros ou louée 3 euros par mois. Enfin, comme d’habitude chez Cegetel, le tarif augmente de 5 euros par mois après un an d’abonnement. Les frais de résiliation sont de 40 euros. Après un an de fidélité, l’abonné Cegetel qui loue son modem a donc accès à une offre ADSL 2+ à 22,90 euros par mois. Au moment du lancement, l’offre ADSL 2+ sera disponible en zones dégroupées Ile-de-France et dans treize grandes villes, l’objectif de Cegetel étant de couvrir 40% de la population française fin 2005 grâce à son réseau. En zones non dégroupées, l’ADSL Max (jusqu’à 8 Mb/s) est proposé à 24,90 euros par mois aux mêmes conditions (+3 euros pour le modem, +5 euros après la première année). VoIP avec la C-Box La C-Box permet également d’accéder aux communications voix sur Internet (VoIP). Les appels sont gratuits et illimités vers les numéros fixes locaux et nationaux. Pour obtenir cette option, il faudra débourser 10 euros supplémentaires par mois. Ainsi, l’offre dual-play de Cegetel (ADSL 2+ et VoIP) est facturée 32,90 euros par mois après un an avec la location du modem. Soit un prix supérieur au grand concurrent Free qui pour 29,90 euros/mois propose une offre triple-play incluant aussi un bouquet de chaînes de télévision. TV par ADSL à l’automne Il faudra attendre septembre/octobre 2005 pour enfin voir la télévision débarquer dans l’offre de Cegetel. Elle aura un coût supplémentaire pour le moment inconnu qui éloignera encore plus l’offre de celle de Free… Mais Cegetel promet un plus produit: il sera possible de recevoir des chaînes en haute définition (TVHD) en Mpeg-4 et la TNT. Néanmoins, il faudra ajouter un autre décodeur à la C-Box… Pas très pratique. Dégroupage total en juillet Enfin, Cegetel annonce qu’il se lancera dans la grande aventure du dégroupage total cet été. Cette technique permet de couper tous les liens avec France Télécom et ne plus payer d’abonnement. Dans ce domaine, Cegetel prend son temps. Pour Danny Côté, dg Division Grand Public, “Jusqu’à aujourd’hui, le dégroupage total n’est pas vraiment au point et nous pensons que la concurrence s’est lancée trop tôt. Il s’agit d’offrir une vraie qualité de service et surtout de s’engager sur la synchronisation entre la portabilité du numéro et le dégroupage”. Là encore, on ne connaît pas le tarif qui sera proposé. On assure qu’il sera “compétitif”. Rappel des nouvelles et futures offres -Zones dégroupées: ADSL 2+: 14,90 euros/mois ADSL + VoIP: 24,90 euros/mois Modem: +3 euros/mois ou 59 euros + 5 euros après la première année Dégroupage total en juillet TV par ADSL en septembre -Zones non dégroupées: ADSL Max (jusqu’à 8 Mb): 24,90 euros/mois ADSL + VoIP: 34,90 euros/mois Modem: +3 euros/mois ou 59 euros + 5 euros après la première année Tous les tarifs, toutes les offres: lisez notre dossier “Tableau de bord du haut débit”. Cliquez ici’. Fusion avec Neuf Telecom: discussions confirmées

Depuis plusieurs jours, nous vous faisons l’écho des projets de fusion entre Cegetel et Neuf Telecom dans le marché de l’ADSL. Selon différentes sources, le mariage pourrait même être annoncé d’ici l’été. Mais chez Cegetel, on calme le jeu.

“Une chose est sûre, le marché a besoin de concentration et les acteurs ont besoin d’atteindre une taille critique”, explique Olivier Huart, dg de l’opérateur. “Il y a plusieurs approches. Nous avons fait une offre sur Tiscali et nous discutons aussi avec tout le monde. Et notamment Neuf Telecom. Mais il est trop tôt pour donner un quelconque calendrier. Nous discutons, c’est vrai mais nous ne commentons pas les rumeurs”. Un tel rapprochement donnerait naissance au numéro deux français de la téléphonie pour entreprises et au numéro trois du marché ADSL résidentiel, derrière Wanadoo et Free.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur