Pour gérer vos consentements :
Categories: ERPLogicielsProjets

Cegid Data Lab : 9 start-up françaises à suivre

Dévoilé en novembre dernier par l’éditeur lyonnais de logiciels Cegid et ses soutiens, le Cegid Data Lab est un programme d’accompagnement et de mentorat sur 9 mois. Il cible des start-up technologiques qui se trouvent au stade précoce de leur développement (early stage).

La liste des jeunes pousses retenues est officialisée ce lundi, trois semaines après l’ouverture effective des portes du Cegid Data Lab au sein de l’incubateur Station F.

Les 9 jeunes pousses suivantes bénéficient du programme :

Fygr (automatisation de gestion de trésorerie pour start-up, TPE et PME)
Luego (outil de gestion financière et comptable pour start-up)
Humanitics.ai (outil SaaS de relation client omnicanale portée par une IA)
Kaptain Charlie (outil d’aide à la performance des équipes commerciales de terrain)
Microdoing (application mobile dédiée à la formation)
MonitoHR (outil de veille de sourcing candidats sur les jobboards)
M-Work (solution de gestion du télétravail/travail hybride)
Leto (solution SaaS d’automatisation de mise en conformité RGPD)
Nalia (outil de centralisation de donnéés clients vers un unique CRM)

Un programme centré sur la donnée

« Avec un programme centré sur la gestion et la visualisation de la donnée, les start-up du Cegid Data Lab vont apporter des réponses à un enjeu clé des dirigeants d’entreprise : savoir faire parler la data », déclare André Brunetière, directeur R&D et Produit chez Cegid.

Pour ce faire, outre l’hébergement mis à disposition à Station F, la première promotion du programme d’incubation Cegid Data Lab bénéficie des ressources suivantes :

– le suivi personnalisé par un mentor Cegid
– des masterclasses d’experts métier (data, design, pricing, etc.)
– un accès au UX/UI Lab de l’éditeur pour tester ses solutions de gestion (ERP, Cloud, RH…)
– des partenariats et expérimentations avec les clients Cegid

« Quel que soit le type de données, les entreprises disposent d’une mine d’or souvent difficile à exploiter », souligne André Brunetière. « Notre défi est d’apporter la bonne donnée, au bon moment et dans le bon contexte. C’est sur ce sujet que notre programme se focalise, avec un objectif clair : apporter des solutions utiles et innovantes aux chefs d’entreprise afin de les aider à ouvrir les possibles, pour leurs salariés, leurs clients ou encore leurs projets ».

L’initiative s’incrit dans un mouvement plus large en faveur des start-up en France, du French Tech Next40/120 aux programmes spécifiques de références mondiales du numérique.

En photo, de gauche à droite : Pierre-Antoine Roy (responsable du programme Cegid Data Lab), Pascal Houillon (CEO de Cegid), Roxanne Varza (directrice de Station F), André Brunetière (directeur produit et R&D de Cegid).

(crédit photo @CegidGroup)

Recent Posts

La Suite Numérique : les errements d’un projet d’État

La Cour des comptes pointe les résultats insuffisants de La Suite Numérique (ex-SNAP) et évoque…

2 jours ago

Apple Pay : l’UE valide l’ouverture à la concurrence sur les iPhone

La Commission européenne approuve la proposition d’Apple permettant à des concurrents de proposer des solutions…

2 jours ago

Que d’eau ! Les engagements d’AWS pour en économiser

AWS entend devenir « water-positive » pour 2030. Que recouvre cet objectif ?

3 jours ago

PC : le marché renoue avec la croissance au deuxième trimestre

Après sept trimestres consécutifs de baisse, le marché mondial des PC traditionnels affiche un rebond…

3 jours ago

Le CISPE et Microsoft trouvent un accord : et maintenant ?

Le CISPE s'est engagé à retirer sa plainte contre Microsoft. Quelle monnaie d'échange le groupe…

3 jours ago

Silo AI, une nouvelle prise pour AMD dans le vivier européen de l’IA

Après avoir acquis Mipsology en France, AMD s'empare de Silo AI, tête de pont de…

3 jours ago