Cell dévoilé, 8 puces secondent un processeur PowerPC

Régulations

Cell, le processeur qui équipera prochainement la console PlayStation 3, a été dévoilé par ses concepteurs, IBM, Sony et Toshiba

Excès de langage, ‘Cell’, le nouveau processeur développé depuis quatre ans par IBM, Sony et Toshiba, n’est pas un processeur muti core (multi c?urs).

Le muti core regroupe plusieurs c?urs de processeurs identiques sur un même processeur et sous une architecture commune. Exemple, Smithfield, le très attendu dual core d’Intel, réunit deux c?urs Pentium 4 sur un processeur unique. ‘Cell’ réunit quant à lui 8 composants autour d’un c?ur unique, un PowerPC 64 bits. Les 8 puces supplémentaires qui entrent dans la composition du processeur viennent seconder le PowerPC sur les calculs en virgule flottante pour le graphisme, la 3D, la vidéo ou le son. Une technologie, qualifiée de multi processing, qui a incité la presse américaine à affubler le processeur du doux nom de ‘supercomputer on a chip‘, super ordinateur sur une puce. Un surnom qui en revanche est peu indiqué pour le positionnement de Cell sur le marché du digital home ! Pourtant, Cell semble disposé au support de multiples systèmes d’exploitation, et en particulier les plus conventionnels, dont Linux, ce qui n’a pas manqué de séduire IBM. Gravé par ce dernier en 90 nanomètres sur des wafers de 300mm, Cell réunit 234 millions de transistors, à comparer aux 125 millions de transistors d’un Pentium 4 d’Intel ou d’un Athlon d’AMD. Et par rapport à ces derniers, avec une fréquence d’horloge supérieure à 4Ghz, Cell sera dix fois plus véloce ! Cell devrait entrer en production avant la fin de 2005, équipera la future console de jeu PlayStation 3 de Sony, ainsi que des stations de travail et serveurs d’IBM. On découvre ici l’étendue du projet, de la console de jeu au super ordinateur, en passant par la télévision numérique et les serveurs de salon.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur