Centaurus pourrait quitter Atos

Cloud

Les parts du fonds (6,6%) seraient reprises par PAI Partners

La SSII Atos Origin continue à faire la une de l’actualité. Selon la Tribune, un des actionnaires de la société de services informatiques, le fonds Centaurus, serait sur le point de céder ses parts (6,6%) à PAI partners qui détient déjà 22,6% de l’entreprise française. Ce dernier avait déjà racheté 5% du capital à Centaurus en juin dernier.

Selon le quotidien, ce sont les clients de Centaurus qui font pression pour récupérer leurs billes. Il faut dire que l’investissement dans Atos s’est révélé médiocre : suite à la chute de l’action, la valorisation des actifs de Centaurus est passée de 190 à 66 millions d’euros.

La nouvelle direction prise par Centaurus peut néanmoins surprendre. En effet, pendant de longs mois (depuis janvier), l’actionnaire (ainsi que Pardus) a fait pression sur la direction du groupe afin d’obtenir des sièges au conseil d’administration et l’inflexion de la stratégie.

Fin mai, les deux fonds obtiennent gain de cause et la hache de guerre est enterrée. Après des mois de lutte, le conseil sera réparti à 50-50 entre Centaurus et Pardus et la direction de la SSII. Les deux fonds obtiennent enfin la nomination de leurs candidats afin de peser sur la stratégie de la SSII.

En juin, PAI Partners prend près de 18% de la SSII avant de monter à 22,6%. En rachetant les parts de Centaurus, PAI pourrait chercher à prendre le contrôle d’Atos en s’alliant par exemple avec Pardus qui détient 10% du capital. PAI Partners avait déjà fait partie des candidats à la reprise de la SSII…

En juin, il déclarait, “Sauf modifications significatives de la situation de la société ou de son environnement”, il n’entend pas “agir ni envisager d’agir de concert avec un tiers”,explique le fonds.

Depuis, le p-dg Philippe Germond a laissé sa place, il a été remplacé par Thierry Breton, ancien ministre et p-dg de France Télécom.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur