Pour gérer vos consentements :
Categories: CloudServeurs

CentOS : quelle situation un an après le changement de braquet ?

Comment orchestrer la fin de vie de CentOS 8 ? Le processus ne fait pas l’unanimité dans la communauté. Et pour cause : il intervient en parallèle de la transition vers CentOS Stream.

Annoncé il y a un an, ce basculement n’est pas anodin. Alors que CentOS se fonde sur la version stable de RHEL (Red Hat Enterprise Linux), CentOS Stream se positionne en amont, avec Fedora comme socle.

S’est posée, en particulier, une question : faut-il faire passer automatiquement les installations de CentOS 8 vers CentOS Stream 8 ? Le principal argument en faveur de cette démarche est d’ordre sécuritaire : la mise à jour permet d’assurer la continuité des correctifs. Les défenseurs de cette solution en ont avancé le pragmatisme. En soulignant, chiffres à l’appui, le nombre de machines qui se connectent aux dépôts de versions obsolètes de CentOS.

Une voie intermédiaire a été évoquée : forcer les updates, mais uniquement de sécurité. Elle n’a pas été retenue au final, comme l’idée même d’une mise à jour automatique « complète ». Essentiellement par crainte de représailles d’utilisateurs qui n’adhéreraient pas au modèle CentOS Stream.

RHEL, CentOS… Quel calendrier pour quelle distro ?

À l’origine, CentOS 8 devait arriver en fin de vie à la mi-2029, en même temps que RHEL 8. Red Hat avait avancé la date 31 décembre 2021 lors de l’annonce du basculement vers CentOS Stream. Il a récemment repoussé l’échéance d’un mois, afin qu’elle n’intervienne pas pendant les fêtes.

Dans l’absolu, ça n’en est pas encore tout à fait fini de CentOS. La v7 – pour x86-64 – reste prise en charge jusqu’au 30 juin 2024, comme RHEL 7.

Comme avec RHEL et CentOS, on n’est pas censé effectuer de mises à niveau entre releases majeures. Aussi n’est-il pas prévu d’aide à la migration vers de CentOS vers CentOS Stream 9*, publié début décembre. Tout du moins chez Red Hat. Au rayon des solutions alternatives, on surveillera le programme ELevate** de la fondation AlmaLinux, destiné à accompagner la bascule entre releases de RHEL.

Le cycle de vie de CentOS Stream suivra celui de la version correspondante de RHEL. Sans les versions mineures. On en a donc, en l’état, jusqu’à fin mai 2024 pour CentOS Stream 8.

La porte n’est pas fermée pour CentOS 8, à condition de s’appuyer sur des tiers. CloudLinux en fait partie. Il entend proposer un support jusqu’à fin 2025 dans le cadre de son programme TuxCare. Lequel couvre déjà, entre autres, Ubuntu 16.04, CentOS 6 et Oracle Linux 6.

* Fondé sur Fedora 34, CentOS Stream 9 est la première version véritablement en amont de RHEL, CentOS Stream 8 se basant sur RHEL 8.5.

** À noter également chez AlmaLinux, un tableau récapitulatif de distributions alternatives à CentOS Stream. Y figurent, outre AlmaLinux, Oracle Linux et Rocky Linux.

Recent Posts

Classement Forbes : 20 milliardaires de la Tech

De Jess Bezos (Amazon) à David Duffield (Workday), voici la liste Fobres des 20 personnalités…

1 heure ago

Dix pistes d’action pour sécuriser l’open source

Comment améliorer la sécurité de l'open source ? Éléments de réponse avec le plan d'action…

2 heures ago

Twitter : Elon Musk joue les équilibristes

Après avoir annoncé la suspension de l'accord pour le rachat de Twitter, Elon Musk s'est…

3 jours ago

Cybersécurité : CyberArk crée un fonds doté de 30 millions $

Financer une nouvelle génération de start-up des technologies de cybersécurité, c'est l'objectif affiché par CyberArk…

3 jours ago

Silicon Day Workplace : quelle Digital Workplace à l’heure du travail hybride ?

Silicon.fr vous invite à Silicon Day Workplace, une journée dédiée aux enjeux de la Digital…

3 jours ago

La Google I/O 2022 en huit points

Chiffrement, recherche, déréférencement, objets connectés, assistant vocal, bureautique... Bilan de la Google I/O 2022 en…

3 jours ago