Certains distributeurs de billets pourraient abandonner Windows pour Linux

Logiciels

Afin de mieux coller à la durée de vie des distributeurs de billets, certains constructeurs pourraient décider d’y installer Linux, au détriment de Windows. Un premier effet XP ?

Mi-janvier, plus de 95 % des distributeurs de billets fonctionnaient encore sous Windows XP. Un système d’exploitation dont le support sera pourtant stoppé le 8 avril 2014.

Certaines sociétés emploient Windows XP Embbeded, dont le support technique sera assuré jusqu’au 12 janvier 2016. Quant aux autres, elles s’activent pour basculer leurs distributeurs vers une version plus récente de l’OS Microsoft…

… ou pas. Computerworld nous apprend en effet aujourd’hui que certaines sociétés financières envisageraient sérieusement de basculer leurs distributeurs de billets sous Linux. L’idée n’est pas ici forcément de disposer d’une plus longue période de support, mais de pouvoir synchroniser les mises à jour du logiciel et du hardware.

D’OS/2 à Linux, en passant par Windows

L’idée ne manque pas de sens. Avec Linux, les constructeurs de distributeurs de billets pourraient synchroniser leurs efforts sur le matériel et le logiciel. Quitte d’ailleurs à assurer eux-mêmes le support technique de l’OS, et ce pour une durée aussi longue que celle de la vie du distributeur (de 10 à 15 ans en général).

Même constat côté banques, qui pourraient ainsi prendre la main sur le couple « OS + logiciel bancaire » et donc proposer des solutions plus sûres et mieux optimisées.

Un mouvement de fond qui pourrait mener à une bascule massive. Rappelons en effet que les acteurs de l’industrie bancaire n’en sont pas à leur premier changement d’OS. Avant Windows XP et Windows XP Embbeded, la majorité des distributeurs de billets fonctionnaient sous OS/2 d’IBM.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Linux


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur