CES 2007 : Motorola choisit le DRM de Microsoft

Régulations

Les mobiles ne sont pas exemptes de solutions de protection des données, mais
l’annonce de Motorola est stratégique sur ce marché controversé

Ed Zander, le patron de Motorola, géant américain et numéro deux mondial des téléphones mobiles, a indiqué lors de son intervention au CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas, qu’il adoptera le DRM de Microsoft.

Au cours de ce semestre, tous les téléphones de la marque qui disposent d’une fonction baladeur pour écouter de la musique embarqueront le système de gestion des droits numériques (DRM ou Digital Rights Management) de l’éditeur.

L’annonce ne l’est pas réellement, les fabricants de téléphones baladeurs numériques sont tous confrontés à la question des droits associés aux titres que l’utilisateur télécharge et écoute. Et Microsoft est l’un des principaux acteurs du DRM, donc incontournable.

En revanche, le choix de Microsoft par le fabricant représente un engagement industriel stratégique, car jusqu’à présent c’était le DRM d’Apple qui équipait les téléphones de Motorola?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur