CES 2009 : enfin une version mobile de Skype

Cloud

L’application est compatible avec une centaine de terminaux Java et Google Android. Mais la gratuité est-elle vraiment au rendez-vous ?

Skype et le mobile, c’est un peu l’Arlésienne. Le trublion de la VoIP en mode P2P promet depuis de nombreuses années une version mobile de l’application. Mais il faut bien reconnaître que les choses ont avancé très lentement. Il faut dire que les opérateurs ont toujours vu d’un mauvais oeil l’arrivée de Skype dans les mobiles puisqu’elle permet la gratuité des communications entre deux membres.

“La mobilité est absolument essentielle pour nous mais c’est un marché compliqué. Au départ, le secteur nous a vus comme une menace, aujourd’hui les choses changent. Nous ne sommes pas naïfs : passer tous ses appels mobiles sous Skype, ce n’est pas pour demain ! Mais nous disons aux opérateurs que l’utilisation de Skype dynamisera leur trafic data.”, nous expliquait en septembre dernier Julien Decot, directeur stratégique de Skype .

Fin 2007, la filale d’eBay signe un accord avec l’opérateur 3 afin de lancer un ‘Skyphone’ dans sept pays. Skype est également intégré à certains mobiles sous Windows Mobile destinés à certains marchés. En 2008, une version Java pour mobile est lancée mais la déception est au rendez-vous.

En effet, que vous appeliez une ligne classique ou un contact Skype, la communication est ‘reroutée’ via un numéro de téléphone local ou national. De même, lorsqu’une personne vous appelle sur votre téléphone mobile pourvu de Skype, vous paierez une communication au tarif SkypeOut pour un appel vers un mobile. Bref, on ne peut pas parler de VoIP.

Aujourd’hui, lors du CES de Las Vegas, Skype a dévoilé une nouvelle bêta de son client mobile. Outre sa compatibilité avec une centaine de mobiles Java, l’application fonctionne aussi avec Google Android.

Pour autant, la gratuité totale ne semble toujours pas être au rendez-vous. La VoIP implique logiquement de la consommation data (il est donc recommandé d’avoir un forfait illimité) mais en plus, sur le communiqué de presse de Skype on peut lire : “Skype ne vous facturera aucuns frais pour effectuer des appels Skype-to-Skype ou pour envoyer des messages à des amis sur le réseau Skype, cependant, votre opérateur mobile est susceptible de vous facturer le prix d’appel national pour l’utilisation du temps de communication local”.

Pour le moment, les appels sont supportés depuis 10 pays : les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la Pologne, le Brésil, la Suède, le Danemark, la Finlande, l’Estonie, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

“Il faut préciser que l’attitude des opérateurs diffère selon les pays. Dans un marché où il y a un opérateur dominant et quelques alternatifs (comme en France), la situation n’est pas favorable pour nous. Mais dans une configuration beaucoup plus ouverte (comme en Pologne), les opérateurs sont nettement plus souples”, nous expliquait également Julien Decot.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur