CES 2010 : l’Asus Eee Keyboard sera disponible en février

Cloud

Un an après la présentation de l’Eee Keyboard, Asus se décide enfin à le mettre en vente. Si le concept est intéressant, les caractéristiques de ce produit semblent aujourd’hui dépassées.

Lors du CES 2009, Asus avait dévoilé ses nouveaux concepts, dont le très intéressant Eee Keyboard, un ordinateur prenant la forme d’un simple clavier et disposant d’un écran tactile multifonction. Nous nous demandions alors si la firme aurait le courage de sortir ce produit des cartons.

Finalement, il rejoindra bel et bien le catalogue du constructeur, en février 2010. L’Eee Keyboard s’architecture autour d’un processeur Intel Atom N270 cadencé à 1,6 GHz, de 1 Go de mémoire vive et d’un SSD (Solid State Drive). La firme a évoqué la possible intégration d’une puce de décompression vidéo compatible avec les médias en haute définition. Le tout est piloté par le système d’exploitation Windows XP Édition Familiale. L’écran tactile de 5 pouces servira de touchpad et de pavé numérique et affichera des gadgets logiciels. Une batterie intégrée permettra à la machine de fonctionner de façon autonome pendant quatre heures.

Il est légitime de se demander à quoi peut servir une batterie dans un produit destiné à être connecté à un moniteur ou à un téléviseur (et qui sera donc toujours proche d’une prise de courant). Asus a annoncé que des modules HDMI sans fil et Wifi seraient disponibles (la compagnie n’a pas précisé s’ils le seront en option ou en standard). Or, si une prise de courant se trouve toujours à portée d’un téléviseur, ce n’est pas toujours le cas à proximité d’un canapé ! Cette idée a donc un sens, en particulier si la firme propose un socle de rechargement à poser à côté du téléviseur.

L’Eee Keyboard est annoncé au prix de 499 dollars HT (SSD de 16 Go) et 599 dollars HT (SSD de 32 Go), soit environ 416 euros TTC et 499 euros TTC. C’est bien trop cher pour un produit utilisant un Atom N270 et Windows XP. Asus aurait été mieux inspiré en utilisant un processeur bicœur, comme l’Atom D510. En enlevant certains composants (modules sans fil, batterie, puce de décompression vidéo), la compagnie aurait pu également abaisser le prix de cette machine, afin de l’adapter aux besoins des professionnels manquant de place.

asuseeekeyboard0.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur