CES 2012 : le LTE s’éclate à Las Vegas

OperateursRéseaux

Le marché du très haut débit attire constructeurs et opérateurs, notamment. AT&T, Alcatel-Lucent ou encore ZTE ont présenté leurs solutions et évoqué leur stratégie pour l’année.

Le LTE (Long Term Evolution) a tenu la vedette la semaine dernière à l’occasion du CES 2012 aux côtés des nouvelles générations d’écrans tactiles connectés. AT&T, Verizon Wireless et T-Mobile, les trois principaux opérateurs aux États-Unis, ainsi que nombre de vendeurs de solutions, ont chacun fait des démonstrations sur les services qui pourront être mis en oeuvre sur leurs réseaux 4G depuis un smartphone ou une tablette, voire un automate (distributeur de billets et autres). Les annonces autour des terminaux compatibles LTE, notamment sous Android, n’ont d’ailleurs pas manqué. Et Sprint, qui s’était orienté sur le Wimax pour mettre en œuvre la 4G, a rebroussé chemin en annonçant son réseau LTE dans 11 villes américaines d’ici le milieu de l’année.

De son côté, Alcatel-Lucent a profité du salon pour mettre en avant des solutions de communication vidéo destinées aux forces de police. Une solution composée de caméras embarquées dans les véhicules des forces de l’ordre couplées à un service cloud permettrait ainsi de repérer rapidement des individus spécifiques dans une foule. L’équipementier franco-américain a également présenté un véhicule équipé de technologies LTE afin de renforcer et faciliter les communications entre les forces de l’ordre et les pompiers en utilisant smartphones et tablettes.

Smartphones haut de gamme chez ZTE

ZTE, pour sa part, a présenté ses solutions LTE, tant du côté des terminaux (smartphones, tablettes, modem…) que du côté réseau (modules pour stations de base, bornes WiFi…). Le constructeur chinois, qui gagne du terrain tant sur le marché des terminaux mobiles que sur celui des équipements, voit dans le LTE une occasion stratégique de renforcer sa présence chez les opérateurs mobiles, notamment aux États-Unis.

« En 2012, ZTE compte injecter des ressources supplémentaires dans le développement d’équipements LTE, annonce He Shiyou, vice-président directeur et responsable de la division Terminal Handset de ZTE. C’est en effet un investissement primordial à mesure que nous gagnons des parts de marché à travers le monde. La société ZTE s’est également fixée pour objectif de développer les téléphones haut de gamme et milieux de gamme, et d’intensifier la collaboration avec ses partenaires du monde entier afin de créer des produits phares et des produits de série capables de répondre aux besoins des clients. » Un changement de stratégie notable dans la mesure où ZTE a jusqu’à présent misé sur l’entrée de gamme, voire le milieu de gamme, pour s’imposer sur un marché qu’il a longtemps occupé en tant que fournisseur de terminaux sous marque blanche pour les opérateurs.

ZTE veut doubler ses ventes

Fort d’avoir vendu plus de 12 millions de smartphones en 2011 (un exploit qui représentait une hausse de 400 % des ventes), ZTE compte doubler ce chiffre en 2012. Une stratégie ambitieuse visant à atteindre la 3e place mondiale sur le marché des mobiles. Il espère notamment gagner significativement des points sur les marchés d’Amérique du Nord, d’Europe, du Brésil et du Japon.

« Notre objectif pour l’année 2012 est de poursuivre notre développement en devenant l’un des principaux acteurs du marché de la télécommunication aux États-Unis et de faciliter l’accès aux technologies les plus modernes pour les clients américains », a notamment commenté Lixin Cheng, directeur général de ZTE USA et président de la région Amérique du Nord. L’année 2012 sera donc celle du très haut débit mobile et des très grosses conquêtes de marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur